28.08.2020, 14:05

Neuchâtel pourrait mieux faire en matière d’énergie solaire

chargement
Une des plus grandes centrales photovoltaïques des Montagnes neuchâteloises, sur le toit des entreprises NID (anciennement Nagra ID) et ATM.

Energies Le potentiel solaire des toits neuchâtelois est mieux exploité qu’ailleurs en Suisse, mais ces derniers pourraient produire davantage d’électricité. Tel est l’avis du WWF, alors qu’une étude vient de sortir sur le sujet. Rochefort, Valangin et Corcelles-Cormondrèche bons élèves.

A fin 2019, les Neuchâtelois exploitaient 4,3% du potentiel de leurs toitures en matière de production d’énergie solaire. C’est 1,3 point de plus qu’en 2017, année de la précédente évaluation menée par la plateforme Swiss Energy Planning. Pour le WWF, qui partage ce jeudi cette étude, il faudrait, si Neuchâtel continue de développer l’énergie solaire à ce rythme, près de 145 ans pour exploiter pleinement son potentiel solaire.

Avec ce «retard» – c’est le terme employé par le WWF – de 145 ans, Neuchâtel est un excellent élève en comparaison intercantonale, puisqu’il est tout simplement en tête du classement, devant Lucerne (177) et Fribourg (182). Vaud (205) est encore sous la moyenne suisse (un «retard» de 262 ans), alors que le Jura (293), le Valais (304), Genève (311) ou encore Zurich (319) sont loin dans ce classement refermé par Uri (436).

A lire aussi: Le solaire peine à rayonner dans le canton de Neuchâtel

Il n’empêche, «la Confédération, les cantons et les communes doivent accélérer le mouvement», estime la fondation écologiste. «Nous ne pouvons pas faire comme si le réchauffement de la terre était encore une chimère lointaine», estime Myriam Planzer, responsable du projet Tournant énergétique au WWF Suisse, citée dans le communiqué.

Dans le canton, c’est Valangin qui utilise le mieux ses toitures avec 19,47% de son potentiel solaire déjà exploité, devant Rochefort (10,42%) et La Tène (7,92%). Loin, très loin devant La Chaux-du-Milieu, dernier de ce classement avec 1,5% seulement de son potentiel exploité.

Sur les deux dernières années, les efforts de Rochefort (+6,46 pts), de Valangin (+3,80 pts) et de Corcelles-Cormondrèche (+4,21 pts) ont été particulièrement marqués, relève le WWF. 

Une plateforme soutenue par l’Office de l’environnement

La plateforme Swiss Energy Planning compare le potentiel des toits de Suisse bien adaptés à la production solaire, repris du cadastre, et les données d’utilisation effective, notamment les données annoncées à l’organisme en charge de la RPC, la rétribution au prix coûtant aux propriétaires des installations. L’organisme est soutenu notamment par SuisseEnergie et par le bureau de l’innovation digitale de l’Office de l’environnement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EtudeEnergie: beaucoup d’espoir sur le développement du solaireEnergie: beaucoup d’espoir sur le développement du solaire

Les espoirs du solaire

La production d’énergie solaire devra exploser d’ici à 2050 pour remplir les objectifs énergétiques, selon une étude de...

  29.07.2020 07:28
Premium

RenouvelableEnergie solaire: une surface de plus de 300 terrains de foot recouverte en 2019 en SuisseEnergie solaire: une surface de plus de 300 terrains de foot recouverte en 2019 en Suisse

PhotovoltaïqueCressier: délai prolongé pour acheter de l’énergie solaireCressier: délai prolongé pour acheter de l’énergie solaire

Transition énergétiqueMeyer Burger: l’avenir européen du solaire électrise NeuchâtelMeyer Burger: l’avenir européen du solaire électrise Neuchâtel

Top