19.02.2020, 11:50

Neuchâtel: pas question de changer la pratique de répartition des bénéfices de la Loterie romande

chargement
Loterie romande à Neuchâtel: on ne change pas une pratique qui fonctionne à satisfaction. Ainsi en a décidé le Grand Conseil.

Politique Le Canton ne pourra pas décider lui-même des bénéficiaires pour 30% du montant total. Le parlement a accepté une motion urgente demandant de maintenir la pratique actuelle. Les bénéfices de la Loterie romande s’élèvent à 15,7 millions de francs pour le canton de Neuchâtel.

Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi une motion urgente des groupes socialiste, PopVertsSol et Vert’libéral-PDC demandant de maintenir la pratique actuelle de répartition des bénéfices de la Loterie romande. Le canton ne pourra pas décider lui-même des bénéficiaires pour 30% du montant total.

Les bénéfices de la Loterie romande (LoRo) à répartir s’élèvent à 15,7 millions de francs pour le canton de Neuchâtel par an. Les députés ont choisi de laisser aux commissions LoRo le montant intégral et la compétence décisionnelle, comme c’est en voie d’être le cas à Genève et en Valais.

«La pratique actuelle donne entière satisfaction. Nombreux sont les sportifs, artistes, associations et institutions sportives, culturelles et sociales qui font appel au soutien de la LoRo et qui obtiennent des sommes importantes, nécessaires et indispensables pour mettre sur pied des manifestations, pour effectuer des dépenses liées à la création de locaux destinés aux jeunes et à la culture», a déclaré la socialiste Corine Bolay Mercier.

Conseil d’Etat rassurant

Le soutien permet à de très nombreux projets, amateurs et professionnels, de démarrer et d’exister. Si le Conseil d’État prélevait 30% des contributions LoRo, ce serait 5 millions de francs qui auraient manqué pour soutenir des dossiers «qui nourrissent toutes les régions du canton et qui les font vivre au niveau culturel, sportif, touristique», a ajouté Corine Bolay Mercier.

Le Conseil d’Etat s’est voulu rassurant. Il ne veut pas entrer dans «la dynamique d’attribution», a déclaré Jean-Nat Karakash. Le conseiller d’Etat était toutefois opposé à la motion car il viendra avec un rapport complet dans les prochaines semaines et ne voulait «saucissonner les débats».

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéCoronavirus: l’artiste Ivan Moscatelli écrit à nos aînésCoronavirus: l’artiste Ivan Moscatelli écrit à nos aînés

SortiesCanton de Neuchâtel: il n’est pas interdit de se promener, mais il faut respecter les distancesCanton de Neuchâtel: il n’est pas interdit de se promener, mais il faut respecter les distances

CoronavirusComment acheter des vins et des produits du terroir neuchâtelois?Comment acheter des vins et des produits du terroir neuchâtelois?

CirculationL’A5 sera fermée entre Serrières et la MaladièreL’A5 sera fermée entre Serrières et la Maladière

PandémieCoronavirus: les pleins pouvoirs au gouvernement neuchâtelois jusqu'à quand?Coronavirus: les pleins pouvoirs au gouvernement neuchâtelois jusqu'à quand?

Top