18.06.2018, 17:53

Le canton de Neuchâtel envahi de musiques pendant 10 jours

chargement
La grande scène de la fête de la musique.  Photo: Lucas Vuitel

Fête de la musique La Fête de la musique se déroulera au cœur de Neuchâtel vendredi et samedi. Elle accueille une cinquantaine de groupes sur huit scènes, dont celle de la Case à Chocs, montée au bord du lac. A La Chaux-de-Fonds, la manifestation est organisée sur trois jours, le 21 juin puis les 29 et 30 juin.

Neuchâtel

Huit scène en zone piétonne

Du 21 au 30 juin, le canton vivra au rythme de la Fête de la musique, dont la journée mondiale se tient officiellement ce jeudi. A Neuchâtel, elle sera célébrée pour la 16e fois les 22 et 23 juin, dans huit espaces différents, dont trois scènes érigées pour l’occasion dans la zone piétonne. «La nouveauté, ce sont les afters au club Le7, qui dureront jusqu’à 6 heures du matin», relève Léa Rovero, la programmatrice.

Sur la grande scène, sise rue du concert, deux vernissages auront lieu vendredi soir. Les Neuchâtelois EVJI viennent présenter «Prototype n°1» à 18h30, alors que le groupe de ska-jazz Spahni’s Dub Dancer inaugure «Love Overdue» à 23 heures. Le coup de cœur de la programmatrice, What is Hip, jouera samedi soir.

Le temple du Bas commencera par de la musique classique puis s’orientera progressivement vers un programme plus jazz, avant de recevoir l’ensemble vocal Free’son samedi soir. «C’est la première chorale que nous accueillons», souligne Léa Rovero.

Le public pourra également assister à des concerts sur la petite scène, rue de l’Hôpital, au King du Lac, au Kiosk’Art ou encore à la Case à chocs (voir ci-contre). Au total, près de cinquante concerts, gratuits, auront lieu en deux jours. «Nous avons reçu des centaines de demandes. Il a été difficile de faire des choix», déclare Léa Rovero. «Au final, nous avons privilégié la diversité des styles et les groupes régionaux».

Car outre la gratuité, l’un des principes fondateurs de la Fête de la musique est de soutenir tout artiste souhaitant se produire dans des conditions professionnelles. «Nous ne leur versons pas de cachet, mais nous leur proposons du très bon matériel», explique Sandrine Troyon, organisatrice de la manifestation.

Sur la place Pury trônera la traditionnelle scène DJ, confiée cette année au collectif neuchâtelois Zumbuck’s (ZMB), qui alignera des artistes aux styles très variés, mais «toujours très dansants», promet Léa Rovero. Enfin, E.C.H.O.E.S a annulé sa venue pour cause de blessure. Il sera remplacé par The Cavers.

Zone piétonne 22 juin, 17h-1h, 23 juin, 11h30-1h.

Plus d’info: www.fdlm.ch

Coup de coeur de la programmatrice, What is Hip joue samedi soir sur la grande scène. Photo: SP. 

Un club au bord du lac avec Di-Meh

Le 23 est aussi le dernier jour de la saison de la Case à chocs, avant la fermeture estivale. Pour marquer le coup, les responsables des lieux ont monté une scène temporaire, au bord de l’eau, cernée de transats, d’un bar et d’un stand de nourriture. «Nous voulons clore la saison en faisant plaisir aux gens, dans un endroit sympa et agréable», affirme Diane Rodrigues, chargée des relations publiques. «C’est aussi l’occasion de sortir de nos murs pour rencontrer un public différent, comme les familles». 

Pour sa troisième édition, cette «Summertime» accueillera non seulement des DJ, mais aussi des concerts live, notamment celui de Di-Meh, rappeur genevois et star montante du hip-hop francophone, qui vient présenter son projet solo. «C’est une belle opportunité de le voir dans un cadre intimiste, avant qu’il soit vraiment partout l’année prochaine», souffle Diane Rodrigues.

Les concerts et DJ sets extérieurs s’étendront de 13 à 23 heures, après quoi l’Interlope et le QKC prendront le relais, jusqu’à 6 heures du matin.

Derrière le hangar des trams, Samedi 23 juin, 13h-6h.

La Case à Chocs migre sur la plage du lac pour sa dernière journée de la saison. Photo: SP/Thalles Piaget.

La Chaux-de-Fonds

La diversité du Collège musical au MIH

A la Chaux-de-Fonds, la Fête de la musique s’organise sur trois jours, les 21, 29 et 30 juin. Le 21 juin, d’abord, le Collège musical présentera quatre concerts au Musée international d’horlogerie (MIH). Le public pourra ainsi assister à un concert des Cuisses de nymphes, groupe de jeunes filles chantant a capella, dans des genres allant du classique à la country, en passant par la pop et la variété. Ensuite, les vingt membres du groupe de rock du Collège musical revisiteront des classiques.

 Puis ça sera au tour des cinquante musiciens de l’Orchestre de chambre de La Chaux-de-Fonds de remplir la salle Erni, avant de laisser leur place à la chanteuse pop professionnelle Giulia Dabalà. «Le but est de donner un aperçu de toutes les facettes du Collège musical et de ses potentiels débouchés», résume Pascal Guinand, directeur du Collègue musical. Le même jour, l’Entourloop organise une soirée spéciale durant laquelle interviendront Sultan Boca et DiVa.

La deuxième partie de la Fête de la musique est repoussée aux 29 et 30 juin, week-end des Promotions, place du Marché. Au menu: Silent Party et concerts, avec Charles in The Kitchen, Stud Hit, Plôme, Dylem, Christophe Erard et The Rising Sun. A la bibliothèque de la Ville, La Belle Paire, proposera un concert apéritif le samedi soir.

MIH, salle Erni Jeudi 21 juin, dès 19h30.
Place du marché Vendredi 29 juin, 17h-2h, samedi 30 juin, 11h-4h.
Bibliothèque de la ville Samedi 30 juin, 18h.
L’entourloop Jeudi 21 juin, 16h-minuit.

Le groupe de rock du Collègue musical joue le 21 juin à la salle Erni du Musée international d'horlogerie. Photo: SP.

Sculpture musicale à l'Ecole d'Arts appliqués

Tous les Chaux-de-Fonniers ont déjà vu la sculpture de Fred Perrin, trônant devant l’Ecole d’Art appliqués. Mais ce jeudi, il sera possible de la redécouvrir... musicalement! Elle servira d’instrument durant «Microphonix», une œuvre créée par le percussionniste Gil Reber et la spécialiste en électroacoustique Julie Chapuis. «Avec son architecture originale, cette sculpture permet d’obtenir des sonorités très différentes en fonction d’où on frappe et avec quoi», explique Julie Chapuis.

Muni de différents objets, Gil Reber effectuera une performance dont les sons, captés par cinq micros, seront traités par Julie Chapuis avant d’être diffusés via quatre hauts-parleurs. «Nous voulons étonner les gens et leur permettre de voir autrement un environnement qui leur est familier», souligne la musicienne. Le duo donnera deux performances, à 17 et 19 heures.

Ecole d’arts appliqués, Jeudi 21 juin, 17h et 19h.

La sculpture de Fred Perrin sert de terrain de jeu au percussionniste Gil Reber. Photo: SP.

Cernier fête les vinyls

Le 22 juin, dès 17h, le public est invité à apporter ses vinyls préférés à la Grange aux concerts pour qu’ils soient mixés par des DJ. Bars, stands de nourriture, expositions artistiques et foot sur grand écran complètent la fête.

Musique populaire à Tramelan 

Les 21 et 22 juin, le CIP accueille plusieurs sociétés locales et musicales, comme le Brass Band la Tanne ou le yodleur club de Tramelan. Les groupes Hill Billys et Seriously Serious clôtureront ces soirées.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

MusiqueFête des musiques neuchâteloises au Landeron: le palmarèsFête des musiques neuchâteloises au Landeron: le palmarès

val-de-traversVal-de-Travers: Absinthe en fête ne remplace pas la fête de l’absintheVal-de-Travers: Absinthe en fête ne remplace pas la fête de l’absinthe

NEUCHÂTELUn tour du monde effectué avec succès au cœur de la villeUn tour du monde effectué avec succès au cœur de la ville

Top