Nettoyer l’espace grâce aux yeux du CSEM

chargement

Technologie Des caméras du CSEM, établi à Neuchâtel, partiront dans l'espace lundi soir. Elles seront les yeux du satellite test Remove Debris, dont la mission sera de chasser les objets inertes en orbite.

  03.04.2018, 11:59
Le satellite Remove Debris sera ainsi lancé lundi soir par SpaceX (ici lors d'un lancement en 2010) depuis Cap Canaveral, en Floride.

L’espace est devenu une vaste poubelle. Sur les 6000 satellites lancés depuis 1957, près de 5000 sont aujourd’hui inactifs et errent en orbite. Et des millions de déchets se baladent toujours dans le ciel, lit-on dans la revue «Swiss Engineering».

Un projet européen s’apprête à tester en conditions réelles des véhicules «chasseurs» ou «nettoyeurs» pour stabiliser, voire réduire le nombre de ces objets inertes en orbite. Soit en les ramenant vers la Terre pour les brûler dans l’atmosphère, soit en les redirigeant vers des «orbites de parcage» moins fréquentées pour éviter le risque de collision avec les satellites opérationnels ou la Station spatiale internationale.

Le satellite Remove Debris sera ainsi lancé lundi soir par SpaceX depuis Cap Canaveral, en Floride. Le CSEM (Centre suisse d’électronique et de microtechnique), établi à Neuchâtel, prêtera ses yeux à cette mission inédite grâce ses caméras embarquées capables de fournir des images en 3D (flash imaging LiDAR).


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AnniversaireElle photographie les monuments dédiés aux 1763 Bourbakis décédés en SuisseElle photographie les monuments dédiés aux 1763 Bourbakis décédés en Suisse

PandémieCovid-19: chez Felco, on teste 80% des employés des Geneveys-sur-CoffraneCovid-19: chez Felco, on teste 80% des employés des Geneveys-sur-Coffrane

PandémieDans le canton de Neuchâtel, le dépistage massif peine à prendre son envolDans le canton de Neuchâtel, le dépistage massif peine à prendre son envol

PandémieCovid-19: des places disponibles pour la vaccination à NeuchâtelCovid-19: des places disponibles pour la vaccination à Neuchâtel

Remontées mécaniquesDéjà plus de 120 000 abonnements écoulés: forte progression des ventes de Magic PassDéjà plus de 120 000 abonnements écoulés: forte progression des ventes de Magic Pass

Top