"N'attendez pas d'être aigris"

chargement

POLICE Une vision globale de l'asile peut aider à ne pas céder à l'émotionnel.

Par FRANÇOIS NUSSBAUM
  05.10.2013, 00:01
Lecture: 6min
Premium
1/2  

Etre nargué dans la rue par un requérant que vous venez d'arrêter pour la sixième fois en quelques semaines, "il y a de quoi être en colère" . Cette réaction d'un policier est compréhensible, admet Raoul Jaccard, chef du Service de psychologie de la Police neuchâteloise. Mais il faut pouvoir l'éviter. Comment? Peut-être en ayant une vision...

À lire aussi...

Haute EcoleUne formation pour devenir chef d’orchestre industrielUne formation pour devenir chef d’orchestre industriel

Politique«La campagne des partis neuchâtelois n’incite pas l’électeur à se mobiliser»«La campagne des partis neuchâtelois n’incite pas l’électeur à se mobiliser»

EmploiBaisse du chômage en mars à Neuchâtel, Berne et dans le JuraBaisse du chômage en mars à Neuchâtel, Berne et dans le Jura

PandémieCanton de Neuchâtel: la vaccination contre le Covid-19 s’ouvre aux 55 ans et plusCanton de Neuchâtel: la vaccination contre le Covid-19 s’ouvre aux 55 ans et plus

Crise économiqueCanton de Neuchâtel: cinq millions de francs de primes à l’embauche pour faire baisser le taux de chômageCanton de Neuchâtel: cinq millions de francs de primes à l’embauche pour faire baisser le taux de chômage

Top