Migros: Zurich n’admet pas le coup de force de Damien Piller

chargement

La Fédération des coopératives Migros refuse d’accepter la suspension du directeur de Migros Neuchâtel-Fribourg, Jean-Marc Bovay, décidée par l’administration de la coopérative régionale. Concernant la votation du 16 novembre, des milliers de bulletins allant tous dans le même sens sont arrivés le dernier jour.

 27.11.2019, 17:56
Lecture: 5min
Premium
Plus de 50 000 cartes de vote, sur 120 000 coopérateurs, sont arrivées au bureau de dépouillement.

Qui dirige désormais la coopérative régionale Migros Neuchâtel-Fribourg (MNF) à Marin? Pour son administration, présidée par Damien Piller, il s’agit, depuis mardi, de l’ex-patronne de MNF, Marcelle Junod. Celle-ci reprendrait ainsi son ancien poste après la suspension du directeur Jean-Marc Bovay, en fonction depuis 2017. L’administration a pris cette décision une semaine après le résultat de la votation générale durant laquelle sa révocation a été largement refusée.

Au siège de la Fédération des coopératives Migros (FCM) à Zurich, il n’est cependant pas question...

À lire aussi...

LitigeMigros: Damien Piller suspend le directeur mais Zurich juge cette décision illégaleMigros: Damien Piller suspend le directeur mais Zurich juge cette décision illégale

PolémiqueLe non des coopérateurs Migros à la révocation de Damien Piller a-t-il été piraté?Le non des coopérateurs Migros à la révocation de Damien Piller a-t-il été piraté?

VotationMigros Neuchâtel-Fribourg: la carte de vote n’est pas infalsifiableMigros Neuchâtel-Fribourg: la carte de vote n’est pas infalsifiable

VotationLa démocratie Migros doit trancher le cas Damien PillerLa démocratie Migros doit trancher le cas Damien Piller

ConflitMigros Neuchâtel-Fribourg: facture de 1,7 million injustifiée, selon MigrosMigros Neuchâtel-Fribourg: facture de 1,7 million injustifiée, selon Migros

Top