Les syndicats d’enseignants tirent un premier bilan très négatif

chargement

CANTON DE NEUCHÂTEL La grande réforme de l’école est appliquée en 10e année.

  23.12.2016, 01:17
Lecture: 7min
Premium
Les syndicats estiment que les élèves les plus «faibles» sont les grands perdants.

A la question «Quelle est la principale réussite à vos yeux?», la réponse est cinglante: «Il n’y en a aucune.» Elle émane du SSP, le Syndicat des services publics, section enseignants. Selon lui, la réforme de l’«école secondaire» neuchâteloise (cycle 3), dont les effets s’appliquent depuis le mois d’août à la 10e année Harmos, provoque «un profond malaise» et...

À lire aussi...

DroitDes étudiants ouvrent une permanence juridique gratuite à NeuchâtelDes étudiants ouvrent une permanence juridique gratuite à Neuchâtel

PandémieLa réouverture des terrasses? «C’est de la poudre aux yeux!»La réouverture des terrasses? «C’est de la poudre aux yeux!»

EditorialTerrasses, cinés, fitness: ça va rouvrir, youpi ou pas?Terrasses, cinés, fitness: ça va rouvrir, youpi ou pas?

PandémieRéouvertures: une bouffée d’air pour la culture et les cinémas neuchâteloisRéouvertures: une bouffée d’air pour la culture et les cinémas neuchâtelois

MesuresAssouplissements: pas de grand changement pour le "foot des talus" neuchâteloisAssouplissements: pas de grand changement pour le "foot des talus" neuchâtelois

Top