06.05.2017, 01:06

Les sages-femmes à domicile, un rôle plus que jamais indispensable

Premium
chargement
Maud Elmaleh et Isabelle Werkmeister (à droite) ont présenté hier l’association Né-sens, dans les locaux de l’Ester, à La Chaux-de-Fonds.

NAISSANCES La durée des séjours à la maternité s’écourte. Après l’accouchement, les sages-femmes neuchâteloises interviennent chez les mamans sept fois plus souvent qu’il y a vingt ans.

Contexte

Hier, à l’occasion de la Journée mondiale de la sage-femme, l’association neuchâteloise des sages-femmes à domicile a investi plusieurs écoles du canton pour présenter son travail et sa nouvelle identité: elle s’appelle désormais «Né-sens». L’occasion de parler d’une activité professionnelle qui s’est rendue indispensable, à l’heure où les séjours à la maternité sont fréquemment limités à trois jours.

 

C’est un constat qui reflète l’évolution de la société occidentale: les sages-femmes à domicile interviennent sept fois plus souvent qu’il y a vingt ans auprès...

À lire aussi...

VinsAlain Gerber remporte le prix «Ambassadeur» de la Sélection neuchâteloiseAlain Gerber remporte le prix «Ambassadeur» de la Sélection neuchâteloise

SpécialitésGastronomie: un menu estival entièrement neuchâteloisGastronomie: un menu estival entièrement neuchâtelois

AménagementLes Ponts-de-Martel: le canton ordonne l’évacuation d’une tente équestre au cœur des Marais rougesLes Ponts-de-Martel: le canton ordonne l’évacuation d’une tente équestre au cœur des Marais rouges

Chronique«Complètement cramé», l’air du temps de Virginie Giroud«Complètement cramé», l’air du temps de Virginie Giroud

Cinéma«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»«Tout simplement noir»: «Le communautarisme n’existe pas»

«Le communautarisme n’existe pas»

Jean-Pascal Zadi réunit les stars noires, de JoeyStarr à Omar Sy, en passant par Soprano, dans une comédie intelligente...

  08.07.2020 20:00
Premium

Top