22.01.2019, 17:02
Lecture: 9min

Les pharmaciens neuchâtelois face à des pénuries quotidiennes de médicaments

Premium
chargement
Les pharmaciens neuchâtelois se démènent au quotidien pour trouver des solutions aux pénuries de médicaments.

Santé Les ruptures de stock de médicaments sont toujours plus fréquentes à l’échelle mondiale. Les pharmaciens neuchâtelois ne sont pas épargnés par ce fléau. Ils se démènent au quotidien pour trouver des solutions.

«En me rendant à la pharmacie, j’ai eu la mauvaise surprise d’apprendre que mon médicament contre l’hypertension était en rupture de stock. J’étais vraiment étonné!» 

Ce Neuchâtelois a dû attendre une dizaine de jours avant de recevoir une boîte d’Isoptin, un antihypertenseur pourtant courant. «Le pharmacien a multiplié les démarches pour le commander à l’étranger. En attendant, mon médecin m’a fourni une boîte de secours.»

Ce genre de désagréments n’est pas rare: «J’ai appris que mes médicaments étaient en rupture de stock jusqu’en juin!», témoigne...

À lire aussi...

RestaurationLe canton de Neuchâtel veut affiner la règle du «debout-assis» dans les établissements publicsLe canton de Neuchâtel veut affiner la règle du «debout-assis» dans les établissements publics

Elections cantonalesEclairage: «Les Verts neuchâtelois au centre du jeu»Eclairage: «Les Verts neuchâtelois au centre du jeu»

Covid-19Fermés, les établissements publics neuchâtelois affichent leur souffrance sur FacebookFermés, les établissements publics neuchâtelois affichent leur souffrance sur Facebook

SantéSéquelles, immunité, contagion: l’infectiologue des hôpitaux neuchâtelois répond à vos questions sur le Covid-19Séquelles, immunité, contagion: l’infectiologue des hôpitaux neuchâtelois répond à vos questions sur le Covid-19

CORONAVIRUSSports collectifs: lente réouverture pour les juniors neuchâteloisSports collectifs: lente réouverture pour les juniors neuchâtelois

Top