Les pêcheurs neuchâtelois seront soutenus et pourront tirer le grand cormoran

chargement

Politique Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi de soutenir financièrement la pêche professionnelle. Le canton a prévu de soutenir les douze entreprises de pêche du canton durant trois ans.

 27.05.2020, 10:59
Depuis 2017, les pêcheurs professionnels du lac de Neuchâtel subissent une baisse importante et continue de leurs rendements. Le recul dépasse les 70%, entre 2016 et 2019.

Le Grand Conseil neuchâtelois a accepté mercredi de soutenir financièrement la pêche professionnelle. Les pêcheurs auront aussi le droit de tirer le grand cormoran, si le volatile se trouve à proximité de leurs filets et nasses.

Depuis 2017, les pêcheurs professionnels du lac de Neuchâtel subissent une baisse importante et continue de leurs rendements. Le recul dépasse les 70%, entre 2016 et 2019.

A lire aussi : Le canton veut soutenir les pêcheurs neuchâtelois

Soutien durant trois ans

La diminution concerne essentiellement les palées et bondelles, qui constituent la principale source de revenus des pêcheurs professionnels. Cette baisse est due à plusieurs facteurs, comme la pauvreté du lac en nutriments, des conditions de reproduction peu favorables et une pression importante de prédation des cormorans.

Le canton a prévu de soutenir les douze entreprises de pêche du canton durant trois ans. Pour cette année, le canton déboursera 150 000 francs et pour 2021 et 2022, 100 000 francs par an. Une réévaluation de la situation est prévue dès 2023. Selon l’évolution de la situation, le Conseil d’Etat pourrait proposer la poursuite des aides, leur réduction ou leur interruption.

Chasseurs mécontents

Les députés ont aussi accepté sans opposition la modification du concordat concernant la chasse sur le lac de Neuchâtel. Le texte concerne aussi Vaud et Fribourg. Les pêcheurs au bénéfice d’un permis de chasse spécial, délivré gratuitement, pourront tirer le cormoran à proximité de leurs filets et nasses.

Les chasseurs, en possession d’un permis annuel, pourront également tirer le cormoran, tout comme le canard col vert. Par contre, les fuligules milouin et morillon, le grèbe huppé et la foulque macroule ne seront plus chassables sur le lac de Neuchâtel. Les chasseurs sont mécontents de cette évolution et pourraient être moins enclins à prendre un permis.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RencontreDenis Junod, un pêcheur du lac de Neuchâtel libre et sauvageDenis Junod, un pêcheur du lac de Neuchâtel libre et sauvage

NATURELac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!Lac de Neuchâtel: la récré est finie pour les cormorans!

PolitiquePremier pas pour la régulation du cormoran sur le lac de NeuchâtelPremier pas pour la régulation du cormoran sur le lac de Neuchâtel

DifficultésLa pêche dans une mauvaise phase sur le lac de NeuchâtelLa pêche dans une mauvaise phase sur le lac de Neuchâtel

Top