15.03.2019, 12:57

Les Neuchâtelois en grève pour le climat

chargement
1/11  

Manifestation Près de 2000 Neuchâteloises et Neuchâtelois ont manifesté ce vendredi le long de l'avenue du 1er-mars à l'occasion de la grève mondiale pour le climat.

Près de 2000 manifestants ont défilé vendredi à Neuchâtel pour manifester leurs préoccupations face à l'état de la planète. Partis à 11h30 de l'Université, les jeunes ont ensuite marché jusqu'à la Place des Halles.

Le groupe neuchâtelois de la grève du climat a par ailleurs déposé mercredi à la Chancellerie d'Etat une motion populaire intitulée "Agissez pour un avenir viable et juste!". Le texte a recueilli un millier de signatures.

A la suite de la grève du 18 janvier, où environ 1500 étudiants avaient défilé dans les rues de Neuchâtel, le groupe neuchâtelois avait décidé de lancer une motion demandant au Grand Conseil d’enjoindre le Conseil d’État à agir. Le texte demande "des mesures radicales afin de préserver notre environnement".

Déterminés à poursuivre le mouvement, les jeunes ont annoncé mercredi le lancement d'une deuxième motion populaire intitulée "Agissez pour des investissements durables et transparents". Le texte demande à ce que les institutions relevant de l'Etat de Neuchâtel cessent d'investir dans les énergies fossiles.

Une vue aérienne du rassemblement. Crédit: SP-Cédric Aeby

Pendant la pause de midi

La grève de vendredi ne devrait pas poser de problèmes avec la direction des écoles à Neuchâtel puisqu'elle s'est déroulée durant la pause de midi. Les étudiants ou élèves chaux-de-fonniers doivent toutefois manquer une ou deux périodes pour avoir le temps de se déplacer dans le chef-lieu.

Le Département de l'éducation et de la famille a précisé qu'il n'y aurait pas de sanction pour les élèves du secondaire 2. Pour ceux de l'école obligatoire, les parents ont été avisés qu'ils allaient devoir assumer totalement les conséquences d'une absence.

2. Dans l’UBS à Delémont

Plus de 300 jeunes Jurassiens ont manifesté en faveur du climat à Delémont. Plusieurs d'entre eux ont brièvement pénétré dans le hall d'entrée d'une succursale de l'UBS, accusant la grande banque d'investir dans les énergies fossiles.

Plusieurs manifestants ont occupé durant cinq minutes le hall d'entrée de la succursale delémontaine de l'UBS avant de le quitter. Il n'y a eu aucun acte de vandalisme. "Notre action se voulait pacifique", a expliqué une porte-parole du mouvement.

Le cortège jurassien qui est parti de la place de la Gare comptait essentiellement des jeunes étudiants. Mais il y avait aussi des enseignants, des familles et des retraités. Des appels ont été lancés à la population pour qu'elle se joigne aux grèves pour le climat

Comme lors de la première manifestation en faveur du climat, il n'y aura pas de sanction à l'encontre des étudiants. Le Centre jurassien d'enseignement et de formation (CEJEF) a reconduit son attitude qu'il veut pragmatique. Les absences aux cours sont considérées comme injustifiées mais elles n'entraînent ni amende ni mauvaise note.

3. En allemand et en français à Bienne 

A Bienne, plus de 500 personnes ont bravé la pluie et le vent pour manifester en faveur du climat. De nombreux écoliers ont participé au cortège qui a traversé le centre-ville. Comme lors de la précédente manifestation, ils ont accusé le monde politique de faire preuve de passivité.

Comme il se doit dans la plus grande ville bilingue de Suisse, les slogans et les revendications étaient formulés en français et en allemand. Les orateurs s'exprimaient eux aussi tour à tour dans l'une des deux langues.

"On veut que l'état d'urgence climatique soit déclaré", ont lancé plusieurs orateurs. "Il faut agir maintenant", ont souligné d'autres jeunes. Durant le parcours, les manifestants ont fait une halte et se sont assis sur la chaussée, fermant les yeux pour dénoncer ce qu'ils considèrent comme le silence du monde politique face aux changements climatiques.

Les organisateurs ont avancé le chiffre de 600 participants et l'Inspection de la police celui de 500 personnes.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Changement climatiqueClimat: des milliers d’écoliers britanniques en «grève» pour la planèteClimat: des milliers d’écoliers britanniques en «grève» pour la planète

CLIMATLa jeune Suédoise Greta Thunberg proposée pour le Prix Nobel de la paixLa jeune Suédoise Greta Thunberg proposée pour le Prix Nobel de la paix

MobilisationDes grèves pour le climat à Neuchâtel et FleurierDes grèves pour le climat à Neuchâtel et Fleurier

Top