16.09.2020, 18:09
Lecture: 6min

Les Neuchâtelois débattront des religions grâce au PLR et à l’UDC

Premium
chargement
Les libéraux-radicaux étaient réunis en assemblée au théâtre de Colombier.

Politique Le PLR neuchâtelois part bel et bien en croisade. Il confirme son référendum sur la reconnaissance de nouvelles communautés religieuses. Et veut prendre ses distances avec l’UDC, qu’il rejoint pourtant sur un même combat à risque.

Le débat est explosif: le Conseil d’Etat et le Grand Conseil neuchâtelois voulaient éviter de le porter devant le peuple. Celui-ci pourrait pourtant bel et bien être consulté sur la reconnaissance de nouvelles communautés religieuses. Le référendum contre une loi adoptée récemment dans la douleur par le législatif cantonal a toutes les chances d’aboutir. Les Neuchâtelois pourraient voter en juin prochain.

Réunis mardi soir en assemblée à Colombier, les membres présents du Parti libéral-radical (PLR) ont très largement appuyé la croisade...

À lire aussi...

PolitiqueReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendumReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendum

PolitiqueDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieusesDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieuses

Grand ConseilNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieusesNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieuses

Davantage de religions seront reconnues

Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi la loi sur la reconnaissance des communautés religieuses. Prévue depuis...

  02.09.2020 19:26
Premium

Top