18.02.2020, 08:47

Les Neuchâtelois champions du retrait de permis en Suisse

chargement
Neuchâtel devance Vaud et Obwald.

Circulation Le canton de Neuchâtel et ses conducteurs occupent la première place du classement du nombre de retraits de permis en 2018. Les autres cantons romands ne sont pas en reste.

Les conducteurs neuchâtelois sont les champions du retrait de permis en 2018. D’après des statistiques obtenues par la RTS auprès de l’Office fédéral des routes, ils devancent les Vaudois et les Obwaldiens.

«Sur les 122 000 titulaires d’un permis de conduire dans le canton de Neuchâtel, 2150 se sont vus imposer une interdiction de prendre le volant en 2018. Avec 17,6 retraits pour 1000 conducteurs, cela représente le plus haut taux de Suisse», peut-on lire sur le site de nos confrères.

Des transports publics «pas encore idéaux»

Pourtant, Georges-André Lozouet, chargé de communication de la police neuchâteloise, assure que «nous ne réalisons pas davantage de contrôles, ni d’année en année, ni en comparaison avec les autres cantons».

Alors comment expliquer ce classement si peu flatteur? «En comparaison avec les autres cantons, les Neuchâtelois se déplacent davantage en voiture chaque jour», affirme Philippe Burri, directeur du Service cantonal de l’automobile et de la navigation (Scan). L’Office fédéral de la statistique chiffrait ces trajets à 29,12 km en moyenne en 2015, soit 13,3% de plus que la moyenne suisse établie à 25,69 km.

Autre élément à prendre en considération, les transports publics ne sont «pas encore idéaux dans le canton», estime Philippe Burri.

Un mort sur les routes en 2019 dans le canton

Ce sont plus généralement les cantons romands qui perdent le plus leur permis de conduire. Sur les dix premières places du classement, ils en occupent la moitié (Fribourg 5e, Jura 6e, Valais 8e).

Seuls les Genevois font figure de «bons élèves» (18e). «Rien de surprenant», d’après le directeur du Scan. «Genève compte bien moins de routes en dehors des localités qu’à Neuchâtel.» Les conducteurs roulent généralement moins vite en ville, le trafic y étant plus dense.

Philippe Burri et Georges-André Lozouet s’accordent pour affirmer que les conducteurs neuchâtelois n’ont pas un comportement moins adéquat que dans d’autres régions. Le premier nommé avance une baisse des retraits de permis en 2019 (2099, – 51 par rapport à 2018). Quant au deuxième, il annonce «qu’un seul mort a été répertorié sur les routes neuchâteloises en 2019, une première dans l’histoire du canton.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

préventionPlus de 1500 permis de conduire à l’essai retirés chaque année, comment éviter cet extrême?Plus de 1500 permis de conduire à l’essai retirés chaque année, comment éviter cet extrême?

Circulation routièreRetrait de permis: une commission propose d’instaurer des cours d’éducation routièreRetrait de permis: une commission propose d’instaurer des cours d’éducation routière

Top