08.11.2018, 18:32
Lecture: 7min

Les mille vies de Pierre-Yves Gabus, l’antiquaire et commissaire-priseur controversé de Montalchez

Premium
chargement
Pierre-Yves Gabus dans sa maison-galerie de Montalchez, une ancienne ferme transformée en demeure baroque aux décors d'inspiration italienne.

Enchères Il vient de fêter ses 75 ans et n’arrête pas de courir à gauche et à droite. A la recherche perpétuelle d’objets d’art à acheter puis à vendre. Les mémoires de l’antiquaire et commissaire-priseur neuchâtelois Pierre-Yves Gabus viennent d’être publiées. Une vie durant laquelle cet homme controversé a souvent frôlé avec les limites légales.

Ecrites à la fin des années 90, au moment où il purge une peine de treize mois de prison, ses mémoires racontent son enfance et ses débuts dans les affaires, jusqu’à la mise sur pied de la fameuse exposition Balthus en 1975. Elles sont publiées aux éditions du Griffon sous le titre «L’homme en noir ou Le roman d’un...

À lire aussi...

MONTALCHEZLa famille Rabus se faufile chez GabusLa famille Rabus se faufile chez Gabus


Top