09.05.2019, 12:41

Les jeunes Neuchâtelois pourront faire contrôler leurs dents gratos

chargement
Les jeunes n'ont pas toujours conscience de l'importance des soins buccodentaires.

SANTÉ Une quarantaine de médecins-dentistes du canton de Neuchâtel proposeront des contrôles gratuits ce samedi pour les jeunes âgés de 15 à 25 ans. Une tranche d’âge à risque, en raison notamment d’une consommation régulière de sodas et autres «energy drinks».

On utilise nos dents tous les jours, pour manger, mais aussi pour sourire. Il faut donc les protéger, conformément à l’adage qui dit qu’il vaut mieux prévenir que guérir.

La section neuchâteloise de la Société suisse des médecins-dentistes (SSO-NE) organise ce samedi 11 mai une journée de contrôle gratuit destinée aux 15-25 ans. But de l’opération: sensibiliser les jeunes, les informer sur les comportements à risque et les inciter à prendre soin de leurs dents. Une telle journée de dépistage avait déjà été proposée en 2012.

En savoir plus : Liste des cabinets participants

«Après 15 ans, les jeunes ne bénéficient plus des contrôles scolaires obligatoires. Et jusqu’à la fin de leur formation, il n’est pas sûr qu’ils soient conscients de l’importance des soins buccodentaires. On en récupère certains avec des problèmes graves qui auraient pu être évités s’ils avaient été détectés à temps», explique le médecin-dentiste Marc-Emmanuel Grossen, en rappelant que «plus un traitement est simple, moins il est cher pour le patient».

Le président de la SSO-Neuchâtel tire une petite sirène d’alarme. «On voit des adolescents toujours plus jeunes siroter des sodas ou des ‘energy drinks’ à longueur de journée. Ces boissons sucrées et très acides provoquent une sévère érosion de l’émail qu’il faut dépister assez vite pour limiter le risque de complication.»

Si nous réussissons à modifier certaines mauvaises habitudes, nous aurons gagné
Marc-Emmanuel Grossen, président de la SSO-Neuchâtel

Ressortir avec une information claire

Samedi, près de quarante médecins-dentistes prendront sur leur temps libre pour assurer une permanence dans une vingtaine de cabinets* du canton de Neuchâtel, entre 9h et 14h et sans rendez-vous.

«Cette manière de faire est flexible et peu contraignante, elle n’oblige pas le jeune à s’engager à l’avance, il peut se décider à la der, par exemple en accompagnant un copain», glisse Marc-Emmanuel Grossen. Le choix d’un samedi n’a rien anodin non plus, la plupart des étudiants, apprentis et employés ayant congé ce jour-là.

«Ces contrôles sont complets, avec deux radiographies incluses en cas de besoin. Le but n’est pas que les jeunes ressortent du cabinet avec un devis et un rendez-vous, mais qu’ils repartent avec une information claire sur leur état buccodentaire et des conseils de prévention», relance le président de la SSO-Neuchâtel. «Si nous réussissons à modifier certaines mauvaises habitudes, nous aurons gagné.»

Contrôle reporté en cas de forte affluence

En cas de forte affluence, les jeunes seront aiguillés vers un cabinet moins fréquenté situé à proximité. Si aucune place n’est disponible, «ils pourront sans autres revenir un autre jour pour un contrôle gratuit», assure Marc-Emmanuel Grossen.

Seule condition pour bénéficier de cette offre: être âgé de 15 à 25 ans et se présenter dans l’un des cabinets participants ce samedi entre 9h et 14h.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

PolitiqueSoins dentaires: l’initiative neuchâteloise est plombéeSoins dentaires: l’initiative neuchâteloise est plombée

prophylaxieSanté : il faut prendre soin de ses dents, c'est importantSanté : il faut prendre soin de ses dents, c'est important

Les dents, c'est important

Erigé en modèle, le sourire hollywoodien en fait rêver plus d’un. mais Avoir des dents belles et saines passe d’abord...

  14.11.2018 11:25

Top