01.12.2017, 15:42

Les internautes scandalisés par la volonté de fermer la HEM de Neuchâtel

chargement
La volonté du Conseil d'Etat de fermer la HEM a fait réagir les internautes.

Culture Nos révélations de jeudi quant à la fermeture du site neuchâtelois de la Haute école de musique (HEM) ne sont pas passées inaperçues sur les réseaux sociaux. Tour d'horizon des réactions.

"C'est encore Mozart qu'on assassine!" "Honteux!" "Grave!" "Simplement dégueulasse!" Nos révélations quant à la volonté du Conseil d'État de fermer le site neuchâtelois de la HEM ont généré une tempête de réactions jeudi soir sur les réseaux sociaux.

À Travers les commentaires, priment notamment un fort sentiment d'injustice et l'impression qu'en cas de coup dur, ce sont toujours les mêmes qui paient. "Pourquoi est-ce qu'à chaque fois où il faut couper c'est dans l'éducation, la Santé ou la culture?", se demande une internaute de Val-de-Ruz.

"C'est triste, on rogne sur la culture partout. Pourtant c'est tellement essentiel. Les enfants avancent mieux si on s'occupe de leurs envies culturelles. Si tout devient privé, ce ne sera que pour les enfants de riches", commente une Jurassienne. " À la place, ils devraient ouvrir des salles remplies de smartphones et de consoles. Ça, ça va rendre intelligent nos enfants qui ne savent déjà plus écrire correctement", ironise une habitante de La Chaux-de-Fonds. "Dommage la Musique adoucit les mœurs... Il faudrait mieux économiser ailleurs", commente une Neuchâteloise.

>> A lire aussi: "Fermer la haute école de musique est injuste", la réaction d'un musicien neuchâtelois

"Une fausse économie"

Plus largement, les internautes déplorent la situation financière du canton de Neuchâtel et les choix qui sont faits pour en sortir. "Le canton se tire une balle dans le pied. C'est une fausse économie... On ne draine pas une région en coupant les activités qui la rendent attractive", estime une comédienne et danseuse du canton.

"Le cercle de la dégénérescence continue. Qui dit baisse d'impôts pour les entreprises dit baisse des recettes. Et baisse des recettes dit coupe dans la formation. Coupe dans la formation dit moins de main-d’œuvre qualifiée pour les entreprises. Aujourd'hui la Haute école de musique! Et demain?", s'interroge un Loclois.

"Le canton n’a plus les moyens"

Une minorité d'internautes soutient la décision du Conseil d'État. "Il faut couper quelque part et de toute façon ça râle dans chaque secteur. Le canton n’a plus les moyens, il faut l’accepter point", affirme un Chaux-de-Fonnier.

"Est-ce que le canton de Neuchâtel n'est pas trop petit pour avoir sa propre haute école de musique? Cinq hôpitaux, trois lycées, une quantité astronomique de musées et tout le canton qui râle à chaque fois qu'on essaie de rationaliser. Pas étonnant qu'on se retrouve avec des gros soucis financiers", estime un Neuchâtelois.

Quant aux solutions alternatives pour conserver la HEM, les internautes se cantonnent pour l'heure d'exiger le renvoi pur et simple des ministres. Une page de soutient à l'institution a par ailleurs été créée.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FinancesL'Etat devra encore prendre des mesures impopulaires pour retrouver la prospéritéL'Etat devra encore prendre des mesures impopulaires pour retrouver la prospérité

Top