Les événements qui ont marqué le canton de Neuchâtel en 2013. Vous les rappelez-vous?

chargement

rétrospective A chaque fin d'année c'est pareil: on se plonge dans les événements qui ont marqué les 12 mois écoulés. L'actualité neuchâteloise a été intense. Rappel, forcément non exhaustif, en quelques dates.

Par Françoise KUENZI
  31.12.2013, 11:15
Le 20 juin, un orage de grêle s'abat sur le canton de Neuchâtel, hache les jardins, brise des fenêtres, cabosse des milliers de voitures et ruine le travail de nombreux viticulteurs.

JANVIER

Le 9, l'ancien conseiller d’Etat et parlementaire fédéral libéral Jean Cavadini décède, à 76 ans, d’un malaise cardiaque. « Il incarnait le pouvoir du verbe », se souvient l’ancien conseiller national Claude Frey. Les hommages pleuvent.

FEVRIER

Le 4, les milieux de la publicité sont fâchés : le projet de loi neuchâteloise sur la police du commerce veut interdire le mot « sale » utilisé lors des périodes de soldes. Ceci parce que l’anglicisme est considéré par le Conseil d’Etat d’alors comme une insulte à la langue française. Mais dans les milieux de la pub, on craint que cela ne prive le canton de campagnes d’affichage prévues sur le plan suisse ou romand, où le terme n’est pas remis en question. Selon nos informations, la commission qui traite actuellement de ce projet de loi devrait avoir retiré cette interdiction du texte final.

MARS

Le 3, les citoyens de la ville de Neuchâtel refusent par 61% de non l’aménagement de la place Numa-Droz au centre-ville. Ce n’est pas une grande surprise : dès l’annonce de l’aboutissement du référendum, on sentait l’objet mal barré, cumulant contre lui les critiques de ceux qui le trouvaient trop cher et de ceux qui le trouvaient dangereux.

Le 25, les milieux du football neuchâtelois sont en fête : les dirigeants de Neuchâtel Xamax 1912 et du FC Serrières annoncent leur intention de fusionner. Une intention qui deviendra réalité quelques semaines plus tard.

AVRIL

Le 24, l’horlogerie est en fête et coupe le ruban du complexe flambant neuf de Baselworld, salon mondial de l’horlogerie et de la bijouterie. Les marques dévoilent des stands somptueux qui ont coûté plusieurs millions et dont les vitrines scintillent comme jamais. A l’ouverture du salon, l’horloger chaux-de-fonnier Corum annonce son rachat par le gorupe chinois Haidian pour un montant de 86 millions de francs.

MAI

Le 19, le Conseil d’Etat neuchâtelois vire à gauche avec l’élection de trois socialistes (Laurent Kurth, Monika Maire-Hefti et Jean-Nat Karakash), du PLR Alain Ribaux et de l’UDC Yvan Perrin. Par contre, le Grand Conseil est désormais à majorité de droite, avec l’entrée des Vert’libéraux. Cette double élection a aussi été marquée par un drame, le décès de Raymond Traube, candidat au Conseil d’Etat. Du coup, l’élection du gouvernement, prévue initialement en avril, a été repoussée au mois de mai. Mais l’élection du Parlement a bien eu lieu le 14 avril. Les urnes ont été scellées en attendant le dépouillement, le 19 mai.

Le 28, un loup est observé pour la première fois depuis 168 ans dans le canton de Neuchâtel. Il a attaqué un chevreuil et un daim au Val-de-Travers. Après cette première observation, confirmée officiellement, Ysengrin ne montre plus le bout de son museau, contrairement au reste de la Suisse où la meute des loups des Grisons s’est agrandie, avec la naissance de nouveaux louveteaux.

JUIN

Le 1er, les Verts neuchâtelois se mobilisent contre un projet qui va faire couler beaucoup d’encre : le groupe Celtique souhaite effectuer à Noiraigue un forage exploratoire en vue de trouver, et le cas échéant d’extraire, du gaz naturel. Le sous-sol du Val-de-Travers pourrait en effet contenir l’équivalent de sept ans de consommation de gaz en Suisse. Mais les Verts craignent que le promoteur ne porte atteinte à l’eau potable, qui alimente, depuis les sources de l’Areuse, près de 75% de la population neuchâteloise. Un collectif de citoyens se mobilise à Travers une pétition et réussit à récolter plus de 10 000 signatures. Les Villes de Neuchâtel et de La Chaux-de-Fonds manifestent aussi leur opposition. Saisie du dossier, la commission du Grand Conseil annonce qu’elle proposera un projet de loi visant un moratoire de 10 ans sur les forages d’hydrocarbures.

Le 20, le ciel s’abat sur l’Arc jurassien et, en particulier, le Bas du canton de Neuchâtel : un orage de grêle hache littéralement les vignes, les arbres fruitiers et les jardins, allant jusqu’à briser les fenêtres de maisons ou de voitures. Les dégâts sont considérales : rien que pour les bâtiments, ils sont estimés à plus de 20 millions de francs. Des grêlons d'un diamètre de plusieurs centimètres s'entassent dans les caves et sur les balcons...

JUILLET

Le 14 se clot le Festival international du film fantastique de Neuchâtel (Nifff) sur un record absolu d'affluence : 31 000 personnes sont venues trembler à l’une ou l’autre des projections proposées, ce qui fait du Nifff un événement incontournable sur la scène du cinéma international.

AOUT

Le 16, Séisme à l’exécutif de La Chaux-de-Fonds : le Conseil communal retire toutes ses charges à Jean-Charles Legrix, qui perd l’Urbanisme, et qui devient dès lors un conseiller communal sans dicastère. Ce qu’on lui reproche ? Des actes qualifiés d’inacceptables à l’égard de certains collaborateurs, qu’aurait révélé un audit réalisé au mois de mai. Jean-Charles Legrix refuse de démissionner. S’ensuit une affaire qui le voit, entre plusieurs rebondissements, recourir au Tribunal cantonal, gagner, refuser un nouveau dicastère « remanié », avant que le Conseil communal n’annonce recourir, lui au Tribunal fédéral. C’était avant-hier.

SEPTEMBRE

Le 4 est publié le résultat des enquêtes ouvertes par le Conseil d’Etat à l’encontre d’un professeur soupçonné de plagiat à la faculté des sciences économiques de l’Université. Plagiat « par négligence », conclut le rapport, ce qui ne met pas pour autant un terme à l’affaire Blili, du nom du professeur concerné. Celui-ci fait recours pour diffamation, alors que le Conseil d’Etat suspend l’intéressé en attendant de prendre une décision sur son avenir au sein de l’institution. A fin décembre, rien n’était encore décidé.

OCTOBRE

Le 2 octobre, L’Express fête ses 275 ans : le plus ancien journal de langue française fait la fête en proposant à ses lecteurs une édition spéciale, à l’ancienne, qui reprend le style des journaux de l’époque.

NOVEMBRE

Le 11 novembre, le Conseil d’Etat neuchâtelois propose d’introduire un salaire minimum de 3640 francs par mois (versé 12 fois). Le canton pourrait ainsi être le premier de Suisse à disposer d’un tel instrument destiné à lutter contre les travailleurs pauvres. Quelque 2700 personnes, dont deux tiers de femmes, verraient leur salaire actuel augmenter, et il en coûterait 9 millions de francs à l’économie neuchâteloise. Supportable, estime l’Etat.

Le 24, des votations historiques dans le canton de Neuchâtel. Les citoyens acceptent en particulier le plan statégique pour les hôpitaux, l'externalisation à Lausanne de la centrale d'appel au 144 et l'extension des heures d'ouverture des commerces. Mais sur le plan suisse, la pilule est amère: avec le refus d'augmenter à 100 francs le prix de la vignette autoroutière, le projet de contournement des villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds est enterré pour plusieurs années. Mais à la hausse du prix de la vignette, même les Neuchâtelois avaient dit non...

DECEMBRE

Le 2, le Grand Conseil ouvre sa session de décembre consacée au budget 2014 de l'Etat, qui prévoit 26 milllions de francs de déficit. Alors que la gauch et la droite ne semblent pas pouvoir trouver un consensus sur un projet accepté par tous, le conflit qui oppose depuis début novembre policiers et pompiers d'un côté, l'Etat et les deux Villes de l'autre, atteint son point culminant avec la montée au Château, toutes sirènes hurlantes, des employés des deux corps, en conflit au sujet du financement de leurs retraites. Le Grand Conseil finit par adopter, malgré le refus de la gauche, un budget dont le déficit est limité à 15 millions. Mais la grève des amendes d'ordre entamée le 1er novembre se poursuit. Avant une trêve, décidée la veille des Fêtes. Les radars reflashent de plus belle...

 

A découvrir aussi, dans "L'Express" et "L'Impartial" du 31 décembre, notre supplément de rétrospective 2013 et de prospective 2014. Avec les grands événements de l'année à venir, les sorties ciné et un test pour savoir quel Neuchâtelois vous serez en 2014.

 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ReportageDans la peau d’un migrant pour une expérience poignante à l’Université de NeuchâtelDans la peau d’un migrant pour une expérience poignante à l’Université de Neuchâtel

Dans la peau d’un migrant

Devenez un migrant ballotté d’un service à l’autre. «Bienvenue à Heimatland» est une fiction à vivre à l’Université de...

  16.09.2021 19:00
Premium

PolitiquePlus de 7000 signatures  pour donner plus d'argent au sport neuchâteloisPlus de 7000 signatures  pour donner plus d'argent au sport neuchâtelois

Votations fédéralesLes Neuchâteloises Jodie et Davina rêvent de se marier en SuisseLes Neuchâteloises Jodie et Davina rêvent de se marier en Suisse

HistoireLa torture était encore pratiquée à Neuchâtel au 19e siècleLa torture était encore pratiquée à Neuchâtel au 19e siècle

EnvironnementNeuchâtel: nouveau plan cantonal de gestion des déchetsNeuchâtel: nouveau plan cantonal de gestion des déchets

Top