08.09.2015, 17:03
Lecture: 6min

Les électeurs neuchâtelois ont-ils vraiment le choix?

Premium
chargement
Raphaël Comte et Didier Berberat à Berne, en 2010. Arrivés en cours de législature, ils ont été réélus en 2011 par le peuple neuchâtelois au Conseil des Etats. 

   KEYSTONE
Par VINCENT COSTET

CONSEIL DES ETATS Dix-huit candidats sont en lice pour le 18 octobre.

"Ah bon, Didier Berberat est candidat?" Au bout du fil, sourire en coin, Raphaël Comte joue les étonnés. La boutade résume à elle seule l'insoutenable suspense qui plane sur l'élection au Conseil des Etats, dans le canton de Neuchâtel (voir ci-dessous la liste officielle des candidats).

Si on laisse de côté l'ironie, on sait trop, à droite à...

À lire aussi...

Chronique«#ItsNotOkay: sortons de l’omerta», l’air du temps d’Antonella Fracasso«#ItsNotOkay: sortons de l’omerta», l’air du temps d’Antonella Fracasso

SantéNeuchâtel: soignants et résidents d’EMS pourront se faire vacciner dès la semaine prochaine contre le Covid-19Neuchâtel: soignants et résidents d’EMS pourront se faire vacciner dès la semaine prochaine contre le Covid-19

Semi-confinementMaintien des cultes très encadré à NeuchâtelMaintien des cultes très encadré à Neuchâtel

MusiqueLa Chaux-de-Fonds: le Moment baroque sauve son concertLa Chaux-de-Fonds: le Moment baroque sauve son concert

PolitiqueQuatre libéraux-radicaux candidats au Conseil d’Etat neuchâteloisQuatre libéraux-radicaux candidats au Conseil d’Etat neuchâtelois

Top