23.01.2020, 14:18

Les économies prévues chez Celgene pourraient avoir des conséquences en 2020 déjà

Premium
chargement
L'avenir des sites neuchâtelois de Celgene (ici celui de Couvet) est encore flou.

pharma Des réductions de coûts auront bien lieu en 2020 déjà au sein de la multinationale Celgene après son rachat par la firme Brystol-Myers Squibb. Des effets sur les sites neuchâtelois du groupe sont attendus.

Le directeur de Brystol-Myers Squibb (BMS), Giovanni Caforio, l’a confirmé lors d’une conférence tenue à la mi-janvier à San Francisco (Californie), et relayée dans la presse américaine spécialisée: des économies budgétaires sont bien attendues chez Celgene en 2020 déjà.

BMS s’est offert Celgene en début d’année pour 74 milliards de dollars. Et entame désormais un processus «d’intégration» de sa nouvelle...

À lire aussi...

PharmaCelgene racheté: ce que ça peut changer à Boudry et CouvetCelgene racheté: ce que ça peut changer à Boudry et Couvet

PharmaBoudry: Celgene racheté par l’américain Bristol-Myers SquibbBoudry: Celgene racheté par l’américain Bristol-Myers Squibb

PharmaComment la «Green Fairy» de Val-de-Travers a ensorcelé CelgeneComment la «Green Fairy» de Val-de-Travers a ensorcelé Celgene

Top