16.03.2018, 17:40

Les économies de l’Hôpital neuchâtelois scandalisent le Haut

chargement
Les nouvelles mesures d'économies qu'HNE fâchent les Villes du Locle et de La Chaux-de-Fonds.

 16.03.2018, 17:40 Les économies de l’Hôpital neuchâtelois scandalisent le Haut

Hôpitaux Les autorités des Villes de La Chaux-de-Fonds et du Locle estiment que les mesures présentées lundi par L'Hôpital neuchâtelois  "frappent bien plus durement" les Montagnes.

Les économies de l’Hôpital neuchâtelois (HNE) sont disproportionnées et défavorables aux Montagnes: La Chaux-de-Fonds, Le  Locle et le Groupe de travail interpartis pour l’Hôpital (GTIH) sont outrés après la présentation des mesures d’économies prévues par l’HNE.

Ce dernier a annoncé mardi devoir ramener son déficit à 5,5 millions de francs. Pour y parvenir: suppressions de lits, externalisation d’une partie du nettoyage et déménagement de l’unité de soins palliatifs de La Chrysalide en raison de la non-conformité du bâtiment.

"Emblématique du chaos"

"Cette décision est emblématique du chaos qui règne à l’HNE. Fermer le bâtiment rapidement est hallucinant (réd: l’HNE indique que ce sera durant le 2e semestre de 2018). Si nous avions eu un rapport étayé avec les détails de mise aux normes, le coût des travaux, on aurait pu accepter la décision. Mais non, tout se fait dans la précipitation", déplore Katia Babey, conseillère communale chaux-de-fonnière en charge de la santé. "Quand on annonce une telle mesure, la moindre des choses est d’offrir une solution et d’être rassurant."

Règlement avant l'humain

Pour le GTIH, le départ de La Chrysalide bouscule la répartition des missions cantonales. "Son avenir doit se discuter au moment de la répartition des missions." Se défendant de vouloir faire feu de tout bois, son président Claude-André Moser explique: "L’initiative veut faire avec l’existant. Or, on supprime déjà le bâtiment de La Chrysalide. Cet endroit ne répond peut-être pas à toutes les normes mais sa philosophie est appréciée. Je regrette que les règlements appliqués à la lettre prennent le pas sur l’humain."

Réchauffez les lits!

La fermeture de six lits sur chacun des deux sites du Haut (et neuf à Pourtalès) faute d’activité crée aussi l’ire du président du Locle, Cédric Dupraz. "L’HNE ne nous envoie plus de patients!  Au final, ça devient un prétexte pour fermer des lits. Inacceptable." Le GTIH, lui, ne demande qu’à réchauffer ces lits: "Nos horaires d’ouverture ont été réduits. À l’HNE de créer une activité pour ne pas affaiblir nos sites!" Claude-André Moser, par ailleurs membre du comité d’initiative H+H, conclut: "L’esprit de l’initiative n’est pas respecté. Rien, dans les mesures proposées, n’en  tient compte!"

Et Katia Babey de renchérir: "L’initiative demande d’arrêter d’affaiblir le Haut et de renforcer les sites des Montagnes. Ça n’est pas respecté. Il sera difficile de mettre en place un nouvel hôpital avec une coquille vide!"

COMMUNIQUÉ

À lire aussi...

SantéIl faut sauver l'esprit de La Chrysalide à La Chaux-de-FondsIl faut sauver l'esprit de La Chrysalide à La Chaux-de-Fonds

SantéLe futur déménagement de la Chrysalide suscite de vives réactionsLe futur déménagement de la Chrysalide suscite de vives réactions

SantéL'Hôpital neuchâtelois veut déménager La ChrysalideL'Hôpital neuchâtelois veut déménager La Chrysalide

Top