30.05.2018, 15:31

Les députés neuchâtelois renoncent au système de pistage des crimes Viclas

chargement
La police neuchâteloise utilise la base de données Viclas depuis 2012, sans aucun résultat positif.

Criminalité Les députés ont décidé à l'unanimité d'abandonner le système informatique de pistage de crimes Viclas, qui ne répond pas aux besoins de la police.

Le Grand Conseil neuchâtelois a décidé à l'unanimité de renoncer au système informatique canadien Viclas, qui permet de recouper et traiter des informations en lien avec des actes de violence et des délits sexuels d’ordre sériel. A l'exception de Vaud, qui n'a jamais adopté cet outil, les autres cantons romands s'orientent également vers une dénonciation.

"Ce système n'est pas l'outil adéquat et n'a permis de résoudre aucun crime en Suisse romande", a relevé mercredi Alain Ribaux au nom du Conseil d'Etat. En guise de substitution, la plateforme intercantonale d’informations et de renseignements sur les délits sériels et itinérants (PICAR) pourrait être adaptée. Cette solution doit toutefois encore être étudiée.

Economie de 20'000 francs par an

L'exploitation du système canadien Viclas se base au niveau suisse sur un concordat intercantonal datant de 2009. Le canton de Neuchâtel l'avait ratifié en 2012. Depuis, la police cantonale a constaté que ce système n'était d'aucune utilité à ses enquêtes, note le Conseil d'Etat dans son rapport.

Tous les groupes politiques ont soutenu la dénonciation du concordat, qui devrait intervenir à la fin de l'année. Ils ont notamment vu d'un bon oeil la modeste économie réalisée, de l'ordre de 20'000 francs par année. Ils ont également noté que cela permettra à la police neuchâteloise de libérer plusieurs heures de travail.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ViolencesViols et meurtres: la police neuchâteloise dénonce un fichier inefficaceViols et meurtres: la police neuchâteloise dénonce un fichier inefficace

Top