07.12.2019, 05:30
Lecture: 8min

Les communes neuchâteloises ont quatre ans pour mettre aux normes 700 arrêts de bus

Premium
chargement
D'ici le 31 décembre 2023, les personnes à mobilité réduite devront pouvoir entrer simplement dans les bus des transports publics (ici une démonstration en 2014 devant le CPLN à Neuchâtel).

Mobilité A quatre ans de l’échéance d’application de la Loi sur l’égalité pour les handicapés, seuls 41 arrêts de bus neuchâtelois sont déjà aux normes. Le chantier à venir semble compliqué pour les communes.

Il y a du travail. Adoptée en 2004, la Loi fédérale sur l’égalité pour les handicapés (LHand) donnait un délai de 20 ans pour rendre accessibles les bâtiments et les transports publics. A quatre ans de l’échéance – le 31 décembre 2023 –, des questions se posent quant à la mise aux normes des arrêts de bus.

Sur les...

À lire aussi...

HandicapNeuchâtel: trois associations mettent en commun leur programme d’activités pour les handicapésNeuchâtel: trois associations mettent en commun leur programme d’activités pour les handicapés

TechnologieUn Neuchâtelois lance une application pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduiteUn Neuchâtelois lance une application pour faciliter la vie des personnes à mobilité réduite


Top