10.01.2016, 10:00

Les cabarets neuchâtelois en difficulté pour recruter des danseuses

chargement
Les cabarets neuchâtelois ferment les uns après les autres.

Cabarets neuchâtelois Les tenanciers de cabaret n'ont plus le droit d'engager des danseuses provenant de pays extra-européens depuis le 1er janvier. Les derniers établissements du canton de Neuchâtel rencontrent de sérieuses difficultés pour recruter leurs filles. Ils pourraient ne pas survivre à cette décision fédérale.

Depuis le 1er janvier, les femmes provenant de pays extra-européens n’ont plus le droit de venir travailler en Suisse comme danseuses de cabaret. Ce statut d’artiste, créé en 1995 pour protéger les étrangères contre l’exploitation, a été aboli. Il permettait à des femmes du monde entier d’exercer l’activité de strip-teaseuse huit mois par an. La Suisse était le seul pays à délivrer un tel permis, controversé. Les derniers cabarets neuchâtelois survivront-ils sans cette main d’œuvre?

Surtout des Sud-américaines, des Marocaines et des Ukrainiennes 

En ce début d’année, certains cabarets du canton tournent avec moins de danseuses que d'habitude. La raison: depuis le 1er janvier, les gérants des cabarets de Suisse sont contraints d’engager uniquement des danseuses suisses ou européennes, dont le séjour est régi par l’accord sur la libre circulation des personnes. Fin décembre, la majorité des femmes qui exhibaient leur corps dans ces lieux nocturnes du canton étaient principalement des Dominicaines, des Sud-américaines, des Marocaines et des Ukrainiennes. Elles ont été invitées à quitter le territoire neuchâtelois et helvétique.

Cette abolition du permis L pourrait signer l’arrêt de mort des derniers cabarets du canton. Actuellement, seuls cinq cabarets sont encore actifs dans le canton de Neuchâtel. La fin de ce permis soulève également les craintes d'associations féminines qui redoutent que des danseuses se tournent vers la prostitution et sombrent dans l'illégalité.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santé«La reprise du sport doit être progressive»«La reprise du sport doit être progressive»

Chronique«Lettre ouverte à mes doutes», l’air du temps de Loïc Marchand«Lettre ouverte à mes doutes», l’air du temps de Loïc Marchand

SolidaritéMassimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS, écrit à nos aînésMassimo Lorenzi, rédacteur en chef des sports à la RTS, écrit à nos aînés

DRAMEJean-François «P’tit Louis» Robert s’en est alléJean-François «P’tit Louis» Robert s’en est allé

PandémieBilan mi-figue mi-raisin pour les restaurants neuchâteloisBilan mi-figue mi-raisin pour les restaurants neuchâtelois

Top