Le vote à 16 ans, "on en reparlera forcément"

chargement

Edito Le canton de Neuchâtel n'a pas voulu accorder le droit de vote au 16-18 ans. Peu importe, le débat sur l'entrée des jeunes dans la vie, avec ses droits et ses responsabilités, n'est pas clos. L'édito de Stéphane Devaux.

 09.02.2020, 19:30
Premium
Le vote à 16 ans, "on en reparlera forcément"

Déçus. Mais, comme diraient les Vaudois, «déçus en bien». Les partisans de l'octroi du droit de vote aux Neuchâteloises et aux Neuchâtelois de 16 à 18 ans ont au moins un grand motif de satisfaction au soir du rejet de leur initiative: ils ont porté le débat sur la place publique. Et surtout là où il devait se situer, dans les écoles, les lycées, les lieux de formation.

Et ce débat-là n’est pas clos. La question de l’entrée des...

À lire aussi...

Votation cantonaleDroit de vote à 16 ans: «Les projets sociétaux prennent du temps»Droit de vote à 16 ans: «Les projets sociétaux prennent du temps»

votation cantonaleLe canton de Neuchâtel dit un non net au vote à 16 ansLe canton de Neuchâtel dit un non net au vote à 16 ans

VotationsSix ados neuchâtelois réagissent sur le droit de vote à 16 ansSix ados neuchâtelois réagissent sur le droit de vote à 16 ans

Top