09.02.2020, 19:30

Le vote à 16 ans, "on en reparlera forcément"

Premium
chargement
Le vote à 16 ans, "on en reparlera forcément"

Edito Le canton de Neuchâtel n'a pas voulu accorder le droit de vote au 16-18 ans. Peu importe, le débat sur l'entrée des jeunes dans la vie, avec ses droits et ses responsabilités, n'est pas clos. L'édito de Stéphane Devaux.

Déçus. Mais, comme diraient les Vaudois, «déçus en bien». Les partisans de l'octroi du droit de vote aux Neuchâteloises et aux Neuchâtelois de 16 à 18 ans ont au moins un grand motif de satisfaction au soir du rejet de leur initiative: ils ont porté le débat sur la place publique. Et surtout là où il devait se situer, dans les écoles, les lycées, les lieux de formation.

Et ce débat-là n’est pas clos. La question de l’entrée des...

À lire aussi...

Votation cantonaleDroit de vote à 16 ans: «Les projets sociétaux prennent du temps»Droit de vote à 16 ans: «Les projets sociétaux prennent du temps»

votation cantonaleLe canton de Neuchâtel dit un non net au vote à 16 ansLe canton de Neuchâtel dit un non net au vote à 16 ans

VotationsSix ados neuchâtelois réagissent sur le droit de vote à 16 ansSix ados neuchâtelois réagissent sur le droit de vote à 16 ans

Top