06.11.2015, 01:11
Lecture: 4min

«Le taux à 80% ne changera rien»

Premium
chargement
Le président popiste de la Ville du Locle, Denis de la Reussille, ici lors de son élection au Conseil national le 18octobre dernier.

LE LOCLE Denis de la Reussille évoque son avenir à l’aube des élections 2016.

La décision du Conseil général d’augmenter le taux d’occupation des conseillers communaux de 30%, soit de 50% à 80%, a été prise contre l’avis du POP (notre édition d’hier).

Représentant du Parti ouvrier populaire loclois depuis 20 ans à l’exécutif, Denis de la Reussille devra-t-il renoncer à son mandat de conseiller communal, devenu trop lourd, pour honorer son poste de...

À lire aussi...

EducationPas de camps de ski pour les élèves des Cerisiers, les autres Neuchâtelois en attentePas de camps de ski pour les élèves des Cerisiers, les autres Neuchâtelois en attente

NominationLaurent Favre à la tête de la Conférence des directeurs cantonaux des transports publicsLaurent Favre à la tête de la Conférence des directeurs cantonaux des transports publics

Beaux-artsLes arts parallèles de Dominique Lévy et André Siron s’exposent au Grand-Cachot-de-VentLes arts parallèles de Dominique Lévy et André Siron s’exposent au Grand-Cachot-de-Vent

SantéAppel aux donneurs de cellules souches du sang ce samediAppel aux donneurs de cellules souches du sang ce samedi

économieLes exportations horlogères sont toujours en reculLes exportations horlogères sont toujours en recul

Top