16.06.2016, 09:32

La Chaux-de-Fonds: le syndicat des transports dénonce le projet de clients-mystère de l'Office fédéral des transports

chargement
À gauche René Tschantz à dr Jean-Pierre Etique.

transports Le Syndicat du personnel des transports (SEV) a dénoncé jeudi le projet de clients-mystère lancé ce printemps par l’Office fédéral des transports (OFT). En toute discrétion, ces clients-mystère ont pour mandat de déceler les défauts de qualité dans l'offre des compagnies de transport. Le SEV craint que cela se retourne contre les entreprises moins performantes, qui pourraient voir leur subventionnement raboté voire perdre leur concession. L'OFT se porte en faux contre les affirmations du syndicat.

A La Chaux-de-Fonds, ainsi qu'à Genève, Fribourg et Yverdon-les-Bains, le Syndicat du personnel des transports (SEV) était jeudi sur le pied de guerre. Les militants ont distribué une brochure dans ces quatre gares, choisies pour leur rôle important dans le transport régional de voyageurs, pour dénoncer le projet de clients-mystère lancé ce printemps par l’Office fédéral des transports (OFT).

Ce projet est un des volets de la "standardisation de la qualité", le QMS TRV CH que promeut l'OFT à l'échelle suisse. Mais, pour le SEV, la démarche "fait peser une épée de Damoclès sur les entreprises de transports publics", dans la mesure où "celles qui seront mal notées risquent de perdre leur concession".

Pour le SEV, "ces contrôles mystérieux sont superflus car les entreprises, l’Union suisse des transports publics et les unions tarifaires contrôlent déjà la qualité que prouve l’augmentation constante du taux d’utilisation de l’offre."

Le syndicat replace le problème dans un contexte général où les entreprises de transports actives dans le trafic régional de voyageurs sont sous pression, sommées "de faire mieux avec moins". Il dénonce, sous le prétexte de l'analyse de la qualité, une pression pour mettre les entreprises de transports régional de voyageurs en concurrence.

L'OFT se porte en faux contre plusieurs "déclarations erronées" du SEV. Ainsi, "les entreprises de transport ne sont pas menacées" par le système de mesure de la qualité. Les résultats ne se traduiront pas par des retraits de concession mais permettront "d’intervenir par le biais des conventions d’objectifs." L’objectif du QMS TRV "n’est pas d’augmenter la concurrence, mais de conserver et d’encourager le maintien de la compétitivité. L’objectif est de poursuivre l’optimisation des prestations actuelles et d’assurer une utilisation efficiente des ressources financières."


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SolidaritéL’écrivaine Odile Cornuz écrit à nos aînésL’écrivaine Odile Cornuz écrit à nos aînés

Editorial«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse«Un été sous contrôle?», l’éditorial d’Éric Lecluyse

SociétéCoronavirus: comment se saluer en gardant les distances?Coronavirus: comment se saluer en gardant les distances?

DéconfinementMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouvertureMoteur! Les cinémas neuchâtelois se préparent à la réouverture

Grand ConseilCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovantsCanton de Neuchâtel: 35 millions pour des projets innovants

35 millions pour des projets innovants

Un crédit d’engagement quadriennal de 34,8 millions de francs, financé pour moitié par la Confédération, a été voté par...

  27.05.2020 18:39

Top