Le Startup Weekend de Neuchâtel a fait naître neuf projets. Et les gagnants sont...

chargement

Adme Sense pour des anesthésies plus sûres, My Study Box pour un partage en ligne de résumés de cours, et Juke Beer pour choisir sa musique dans les bars : ce sont les trois projets qui ont été primés à l'issue du 2e Startup Weekend organisé à Neuchâtel.

Par frk
  28.10.2013, 15:32
1/4  

La manifestation a réuni environ 80 participants durant 54 heures, de vendredi soir à dimanche. Neuf projets ont finalement abouti devant le jury final du Startup Weekend, qui a dû trancher à la suite d'autant de présentations rapides, sous formes de "pitches".

Au premier rang, Adme Sense est un projet mené par deux chercheurs de l'EPFL. Il permet de suivre et de mesurer en temps réel la concentration d'un anesthésique dans le sang avec un capteur électro-chimique. Le dispositif permet aux anesthésistes de maintenir la concentration du médicament dans une certaine fourchette pour un niveau de sédation tout en évitant l'intoxication. «Il nous a spécialement convaincus car il répond à un besoin réel, celui de rendre les anesthésies plus sûres, et qu’il correspond au type de produits que nous recherchons dans le canton de Neuchâtel », explique Caroline Gueissaz, membre du jury et directrice des Business Angels de Suisse romande. «Sans oublier la qualité du projet. Les auteurs ont réussi à fédérer autour d’eux une équipe de six-sept personnes, ils rencontré durant le week-end des responsables du domaine à l’Hôpital neuchâtelois, qui leur ont fait part de leur intérêt, et la qualité de leur présentation était impressionnante".

Etre son propre DJ dans un bar

A la deuxième place, My Study Box vise à mettre en ligne des résumés et supports de cours destinés à des étudiants, validés au préalable par des experts et qui peuvent, ensuite, être achetés à la pièce ou être consultés à Travers un système d'abonnements. Enfin, le troisième projet, mené par des Neuchâtelois, s'adresse aux gérants de bars, qui peuvent proposer à leurs clients, via une application mobile, de choisir eux même la Musique qui est diffusée dans l'établissement. Le projet s'appelle Juke Beer. Un bar de La Chaux-de-Fonds est déjà prêt à collaborer pour tester l'application, gratuite pour les clients, payante sous forme d'abonnement pour le bar.

"La qualité des projets présentés était impressionnante, et plusieurs d'entre eux, y compris parmi ceux que nous n'avons pas primés (réd: une récompense toute symbolique, les gagnants ne touchant pas d'argent), vont certainement se réaliser", ajoute Caroline Gueissaz. "Et la qualité des présentations était tout simplement fabuleuse." Quinze coaches s'étaient mis à disposition durant le week-end pour prêter main forte aux équipes.

En deux jours, le boulot de deux mois

L'objectif des Startup Weekend est de plancher de manière intensive sur un projet d'entreprise. "C'est un booster: en deux jours, les équipes effectuent un travail qui, en temps normal, prendrait au moins deux mois. L'idée étant de déterminer si une idée, au départ plus ou moins farfelue, peut devenir un business", précise la directrice des Business Angels romands, qui se réjouit de voir certains projets revenir à elle lorsqu'ils seront assez aboutis pour nécessiter un financement.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmesEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmes

PandémiePayer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?Payer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?

PandémiePlusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»Plusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»

HiverPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blancPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blanc

EtudesSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-ArcSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-Arc

Top