10.08.2018, 15:31
Lecture: 4min

Le respect des animaux doit-il entrer dans le programme scolaire neuchâtelois?

Premium
chargement
En juin dernier, des membres de l'association Pour l'égalité animale manifestaient au Château contre la halle aux taureaux de Coffrane.

Alimentation Les antispécistes romands, opposés à tout type d’exploitation animale, cherchent à intégrer le respect des bêtes dans le programme scolaire neuchâtelois. Des élus craignent une propagande idéologique.

«La Suisse fait déjà de la prévention contre le sexisme et le racisme. Il faut en faire autant contre le spécisme», martèle l’association romande Pour l’égalité animale (PEA). «En ces temps de crise écologique, il est plus que nécessaire d’enseigner que les humains partagent cette planète avec d’autres habitants éprouvant aussi des émotions et devant être protégés.»

Ce...

À lire aussi...

Troisième âgeDes solutions pour prévenir l’isolement des personnes âgéesDes solutions pour prévenir l’isolement des personnes âgées

FormationDes jeunes Neuchâtelois à l’étranger malgré le Covid-19Des jeunes Neuchâtelois à l’étranger malgré le Covid-19

Elections communalesA Milvignes, trois partis veulent renverser le PLRA Milvignes, trois partis veulent renverser le PLR

FormationLes apprentis sont des atouts pour le canton de NeuchâtelLes apprentis sont des atouts pour le canton de Neuchâtel

Jeune publicDes dinosaures musiciens à La Chaux-de-FondsDes dinosaures musiciens à La Chaux-de-Fonds

Top