10.08.2018, 15:31

Le respect des animaux doit-il entrer dans le programme scolaire neuchâtelois?

Premium
chargement
En juin dernier, des membres de l'association Pour l'égalité animale manifestaient au Château contre la halle aux taureaux de Coffrane.

Alimentation Les antispécistes romands, opposés à tout type d’exploitation animale, cherchent à intégrer le respect des bêtes dans le programme scolaire neuchâtelois. Des élus craignent une propagande idéologique.

«La Suisse fait déjà de la prévention contre le sexisme et le racisme. Il faut en faire autant contre le spécisme», martèle l’association romande Pour l’égalité animale (PEA). «En ces temps de crise écologique, il est plus que nécessaire d’enseigner que les humains partagent cette planète avec d’autres habitants éprouvant aussi des émotions et devant être protégés.»

Ce...

À lire aussi...

BénévolatPlus d’une centaine de jeunes se sont mobilisés à travers le canton de NeuchâtelPlus d’une centaine de jeunes se sont mobilisés à travers le canton de Neuchâtel

réceptionLa Neuveville est fière d'Amélie, sa championne olympique de la jeunesseLa Neuveville est fière d'Amélie, sa championne olympique de la jeunesse

JOJ 2020Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»Amélie Klopfenstein: «Michelle Gisin et Steve Guerdat m’ont félicitée. Ça m’a vraiment impressionnée»

AéronautiqueLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des EplaturesLa Chaux-de-Fonds: l’inquiétude monte d’un cran à l’aéroport des Eplatures

MobilisationNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climatNeuchâtel: après un an, les grévistes sont toujours aussi chauds pour le climat

Top