Le policier qui avait dérapé sur Facebook n'est pas encore fixé sur son sort

chargement

Police neuchâteloise Le sergent-chef de la Police neuchâteloise Patrick Siron sera-t-il ou non sanctionné pour les propos concernant les réfugiés qu'il avait exprimé sur Facebook? L'affaire prend du temps, en raison de demandes formulées par l'intéressé.

Par LBY
  04.09.2014, 16:20
Le sergent-chef Siron n'est pas encore fixé sur les éventuelles conséquences de ses déclarations sur Facebook.

L’affaire Siron, du nom de ce gradé de la Police neuchâteloise qui avait créé l’émoi en affichant sur Facebook ses craintes en relation avec l’ouverture du centre de requérants d’asile de La Tène, est au point mort.

Le commandant Pascal Luthi est toujours en attente des observations du concerné. Comment est-ce possible, alors que nous indiquions dans notre édition du 30 juillet dernier, que l’intéressé disposait de 10 jours pour formuler ses observations.

Explication: comme dans toute procédure judiciaire ou administrative, l’intéressé ou son avocat peut faire des demandes en vue de compléter son dossier. Chaque démarche a pour effet de prolonger le délai.

Une fois le dossier définitif constitué, le supérieur hiérarchique peut rendre sa décision, qui est elle-même susceptible d’un recours. Une éventuelle sanction ou mesure administrative peut donc prendre des mois avant d’entrer en force.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

BALADE À VÉLOTour du lac de Bienne à vélo, la randonnée idéale de l'étéTour du lac de Bienne à vélo, la randonnée idéale de l'été

Grève féministeDes bâtiments neuchâtelois se parent de violet pour la grève féministeDes bâtiments neuchâtelois se parent de violet pour la grève féministe

SantéCovid-19: un ado peut-il se faire vacciner sans l’accord de ses parents?Covid-19: un ado peut-il se faire vacciner sans l’accord de ses parents?

ChroniqueQuand la violence remplace les argumentsQuand la violence remplace les arguments

SANTE«L’incidence du cancer du côlon est élevée en Suisse»«L’incidence du cancer du côlon est élevée en Suisse»

Top