01.08.2015, 23:48

Le Pacs avec pasteur?

chargement
Par Stéphane Devaux

Le Synode a donné son feu vert à une réflexion théologique sur l'accompagnement liturgique pour couples pacsés. Qui impliquera une prise de position sur l'homosexualité Faut-il prévoir une liturgie pour les couples en situation de partenariat enregistré? L'Eglise réformée évangélique neuchâteloise (Eren) n'éludera pas la question. Hier, à Neuchâtel, son 152e Synode a suivi le Conseil synodal sur cette voie. Il lui a confié mission de «mener une réflexion de fond» et de mettre en marche un processus qui devrait déboucher, dans un an, sur une «décision de principe (par ce même Synode) sur l'opportunité d'une liturgie» pour ces couples.

Même si le partenariat neuchâtelois concerne aussi les couples hétérosexuels, la question d'un accompagnement liturgique implique, pour l'Eglise, une prise de position sur l'homosexualité. Le Conseil synodal en est conscient, lui qui écrit que «la contradiction entre les passages bibliques critiques sur l'homosexualité et l'exhortation de l'Evangile à s'ouvrir aux personnes hors normes ne se laisse pas facilement écarter.»

Les députés au Synode aussi. Plusieurs, pour se donner le temps de la réflexion, ont proposé que la décision de principe soit reportée à juin 2008. «Reporter ne signifie pas que la décision sera plus facile à prendre», leur a rétorqué Fabrice Demarle, au nom du Conseil synodal. Lui défendait même un délai plus court: fin juin 2007. «Le plus difficile, c'est la décision de principe, pas la forme de cette liturgie», estime Raoul Pagnamenta, du Val-de-Travers.

Mais que signifie «décision de principe»? A cette interrogation, jaillie des rangs de l'Entre-deux-Lacs, la réponse est nette. Veut-on ou non une liturgie propre aux couples homosexuels en situation de partenariat enregistré? A ce sujet, Jean-Philippe Calame, pasteur dans l'Entre-deux-Lacs, demande que l'argumentation théologique fournie par le Conseil synodal ne soit pas «une position unilatérale». Un député de La Chaux-de-Fonds souhaite aussi qu'on donne un aperçu de ce qui se passe alentour. Selon Fabrice Demarle, l'Eglise protestante de Genève n'est pas entrée en matière. A contrario, des cérémonies de bénédiction ont été célébrées à Fribourg ou dans l'Eglise Berne-Jura. «Il paraît illusoire d'avoir une unanimité sur cette question au sein des Eglises protestantes de Suisse», constate-t-il.

Pour le moment, les ministres neuchâtelois s'abstiendront de toute liturgie publique. Ce qui ne les dispense pas d'offrir aux couples qui le désirent «l'accompagnement personnel le plus adéquat». / SDX

Budget avalé quand même

Finances. Est-ce le message très ferme du président du Conseil synodal en début de discussion? Gabriel Bader a insisté sur la nécessité de redimensionnement de l?Eglise, alternative à la faillite. «Pas seulement financière mais aussi faillite d?une Eglise qui n?aura pas su s?adapter à la réalité». Dans la foulée, le Synode a accepté aussi bien son rapport sur la planification financière que le budget 2007. Le premier conduira l?exécutif à présenter un programme de législature pour les années 2008 à 2012, qui doit permettre «à l?Eglise d?accomplir sa mission dans les meilleures conditions possibles, plutôt que de réagir». Quant au second, il accuse un déficit de près de 1,1 million de francs. Des efforts ont été entrepris pour réduire les postes et économiser. La réflexion sur les manières d?augmenter les recettes se poursuit, assure Georg Schubert, reponsable des finances.

Vie protestante. Une page se tourne pour le magazine de l?Eglise réformée neuchâteloise, résume Werner Habegger, responsable du secteur «info-com». Son mandat n?ayant pas été renouvelé, Laurent Borel quitte en effet la rédaction après 15 ans. Le numéro de décembre de la VP revient d?ailleurs sur son parcours. Et l?avenir? 2007 sera une année transitoire, affirme le conseiller synodal, qui garde le meilleur pour la fin: les négociations ont repris avec «Visage protestant», éditeur de la VP Berne-Jura. Un premier pas avant un magazine protestant romand? Certains le pensent déjà. / sdx


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Top