20.12.2018, 16:01

Le Neuchâtelois Denis de la Reussille s’inquiète de la voie suivie par les CFF

Premium
chargement
Les trains ne sont plus aussi ponctuels, constate Denis de la Reussille.

Emploi La ponctualité des CFF n’est plus ce qu’elle était. C’est l’avis du conseiller national neuchâtelois Denis de la Reussille. Il se veut le relais des usagers et interpelle le Conseil fédéral. Celui-ci va-t-il s’assurer que les CFF continuent à assumer leur mission de service public?

Il n’y a pas de nostalgie dans la démarche du conseiller national neuchâtelois Denis de la Reussille (POP). Simplement le constat que les trains ne sont plus aussi à l’heure que par le passé. Il s’en inquiète et déplore la volonté des CFF de sacrifier des emplois au détriment de la qualité du service public.

«C’est mon...

À lire aussi...

MusiqueLa Neuchâteloise Emilie Zoé lauréate du Prix suisse de la cultureLa Neuchâteloise Emilie Zoé lauréate du Prix suisse de la culture

NeuchâtelUniversité de Neuchâtel: des notes revues et corrigéesUniversité de Neuchâtel: des notes revues et corrigées

NominationsNouvelle rédaction en chef pour «ArcInfo»Nouvelle rédaction en chef pour «ArcInfo»

Chronique«Un 14 Juillet détonant», l’air du temps de Sophie Winteler«Un 14 Juillet détonant», l’air du temps de Sophie Winteler

AntiracismeNeuchâtel: de Pury aspergé de peinture rouge, plainte pénale déposéeNeuchâtel: de Pury aspergé de peinture rouge, plainte pénale déposée

Top