19.02.2020, 15:43

Le gouvernement neuchâtelois veillera à assurer la parité dans ses nominations

chargement
Le Conseil d'Etat est sensible aux revendications des femmes, ici lors de la grève du 14 juin dernier à Neuchâtel.

Égalité Les femmes occupent moins d’un tiers des postes exécutifs attribués par le Conseil d’Etat neuchâtelois. Celui-ci veut changer la donne.

Un chiffre: 31,2%. C’est la part de femmes qui occupent un poste dans les conseils exécutifs nommés par le gouvernement neuchâtelois. «Nous voulons tendre vers 55%», a annoncé mardi au Grand Conseil la conseillère d’Etat Monika Maire-Hefti, en réponse à une interpellation de la députée Verte Sera Pantillon.

Les nominations de femmes dans les conseils d’administration ou d’institution varient fortement selon les secteurs: «C’est plus compliqué dans tous les domaines techniques», a relevé Monika Maire-Hefti. La part féminine la plus basse, de 16%, se retrouve dans les désignations relevant du Département du développement territorial et de l’environnement. La plus élevée, de 40,8%, est le fait du Département des finances et de la santé.

Ce constat a entraîné un changement de politique. «Le Conseil d’Etat a décidé ce lundi à l’unanimité d’imposer une représentation paritaire dans les cas où le choix lui incombe.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ClassementParité: les grandes entreprises suisses sont très rarement dirigées par des femmesParité: les grandes entreprises suisses sont très rarement dirigées par des femmes

ParitéEgalité homme-femme: la parité au travail s’est détériorée cette annéeEgalité homme-femme: la parité au travail s’est détériorée cette année

Hautes écolesChronique égalité: «Dans les universités comme dans la société, la parité passe par des actes»Chronique égalité: «Dans les universités comme dans la société, la parité passe par des actes»

Top