03.08.2015, 09:18

Le directeur part après 18 mois

chargement

Philippe Kuster, directeur du Service cantonal des automobiles et de la navigation (Scan) quitte son poste après 18 mois. La décision a été prise «d'un commun accord», indiquait hier un communiqué du Scan.

Les deux parties «constatent que la pondération des activités du poste de directeur du Scan ne correspond pas aux attentes» de Philippe Kuster. Une décision qui surprend dans la mesure où la nomination de Philippe Kuster, entré en fonction en avril 2010, avait été préparée avec son prédécesseur, François Beljean, qui prenait sa retraite.

Et le passage de témoin se déroulait en phase avec la mise en place du statut d'autonomie conféré à ce service. Mais rien ne sera retardé, assure Virginie Carniel, présidente du conseil d'administration: ni la construction du nouveau centre de Malvilliers, ni la mise en place du nouveau logiciel métier, ni le lancement du nouveau site internet. C'est Philippe Burri, suppléant de Philippe Kuster, qui assurera l'intérim. / fnu


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Pandémie«Les pôles d’inquiétude se sont inversés», raconte un Neuchâtelois résidant à Pékin«Les pôles d’inquiétude se sont inversés», raconte un Neuchâtelois résidant à Pékin

RéouvertureLe centre d’accueil de Couvet accueillera à nouveau des requérants d’asileLe centre d’accueil de Couvet accueillera à nouveau des requérants d’asile

SolidaritéCorédacteur en chef d’«ArcInfo», Eric Lecluyse écrit à nos aînésCorédacteur en chef d’«ArcInfo», Eric Lecluyse écrit à nos aînés

EconomieDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aideDes indépendants neuchâtelois appellent le Conseil d’Etat à l’aide

Top