31.10.2018, 14:26

Le Conseil fédéral retient l’évitement de Chambrelien, mais pas la ligne directe

chargement
La Berne fédérale veut financer l'évitement ferroviaire du cul-de-sac de Chambrelien.

 31.10.2018, 14:26 Le Conseil fédéral retient l’évitement de Chambrelien, mais pas la ligne directe

Rail A priori, il n’y aura pas de ligne ferroviaire directe entre La Chaux-de-Fonds et Neuchâtel. Berne privilégie la modernisation de la ligne existante avec la réalisation d’un évitement de Chambrelien.

Un nouveau tunnel pour éviter Chambrelien: tel est le scénario concocté par le département de la conseillère fédérale Doris Leuthard. Celle-ci en a présenté les contours ce mercredi à Berne. Coût de l’opération: plus de 700 millions de francs. Le projet de ligne directe entre Neuchâtel et La Chaux-de-Fonds est, pour l’instant, abandonné.

La modernisation de la ligne, selon les autorités fédérales, permet de doubler l’offre avec deux liaisons rapides et deux liaisons régionales par heure. Concrètement, un tunnel à deux voies devrait être réalisé pour éviter le cul-de-sac de Chambrelien. Un nouveau tunnel sous les Loges à deux voies serait aussi creusé sous La Vue-des-Alpes.

Au total, la Confédération entend investir 11,9 milliards de francs pour aménager les infrastructures ferroviaires d’ici à 2035. Le Conseil fédéral a transmis son message aux Chambres fédérales. Celles-ci devrait boucler le dossier d’ici à la fin de la législature en octobre de l’année prochaine.

Le retour des liaisons directes 

Le Gouvernement jurassien salue la proposition du Conseil fédéral de rétablir la liaison ferroviaire directe entre Bâle et l'Arc lémanique via Delémont. Cette liaison était suspendue depuis 2015 en raison des travaux en gare de Lausanne.

Le train qui reliera Bâle à Bienne via Delémont sera prolongé une fois par heure jusqu'à Genève. Actuellement, les passagers qui se rendent du canton du Jura vers l'Arc lémanique doivent changer à Bienne. Le projet est inscrit dans l'enveloppe destinée à désengorger le rail à l'horizon de 2035.

Les autorités jurassiennes ont aussi salué mercredi l'aménagement d'une voie de croisement près de Grellingen (BL) entre Delémont et Bâle. La mesure permettra la circulation de trains en trafic grande ligne selon une cadence à la demi-heure entre Bâle et Bienne via Laufon, Delémont, Moutier et Granges-Nord.

Le canton du Jura regrette en revanche que l'introduction d'une liaison sans changement entre La Chaux-de-Fonds et Delémont, via Glovelier, ne figure pas dans le programme de développement stratégique de l'infrastructure ferroviaire (PRODES). Un tel projet permettrait de réduire de plus de 20 minutes le temps de trajet.


À lire aussi...

RailLe Conseil fédéral retient l’évitement de Chambrelien, mais pas la ligne directeLe Conseil fédéral retient l’évitement de Chambrelien, mais pas la ligne directe

RéactionsLigne directe: trois politiciens neuchâtelois veulent obtenir plus de la ConfédérationLigne directe: trois politiciens neuchâtelois veulent obtenir plus de la Confédération

Top