16.01.2020, 16:36

Le Conservatoire de musique neuchâtelois ouvre une formation en comédie musicale

chargement
Les comédies musicales (ici "Hair") rencontrent un franc succès depuis plusieurs années.

Culture Le Conservatoire de musique neuchâtelois surfe sur le succès des comédies musicales en lançant une nouvelle formation préprofessionnelle. Dès la prochaine rentrée d’août, des élèves exploreront ce genre particulier en rêvant de Broadway.

Le chemin qui mène à Broadway passera désormais par le canton de Neuchâtel. Dès la rentrée d’août 2020, le Conservatoire de musique neuchâtelois (CMNE) proposera une nouvelle formation préprofessionnelle en comédie musicale, en partenariat avec Evaprod.

Formation complète

Les étudiants suivront leur formation dans les locaux du Conservatoire et dans ceux de l’école chaux-de-fonnière. Ils joindront notamment les étudiants préprofessionnels en musique et en théâtre (TPR) pour des cours du tronc commun. Il s’agit d’une formation complète qui intègre la culture musicale, le solfège, l’écoute, le chant et la technique vocale, la danse, le théâtre et même les claquettes!

On ne peut plus se contenter de former uniquement des interprètes.
Sylvain Jaccard, directeur du Conservatoire de musique neuchâtelois

«On ne peut plus se contenter de former uniquement des interprètes. On doit ouvrir des filières pluridisciplinaires pour élargir l’horizon des étudiants», plaide Sylvain Jaccard, directeur du CMNE. En incluant dans son offre la comédie musicale, «le canton de Neuchâtel montre une capacité d’anticipation et de créativité qui le placera en position de phare dans le paysage de la formation musicale préprofessionnelle.»

Débouché assuré à Paris

Ce cursus de trois ans doit permettre aux étudiants d’intégrer l’une des grandes écoles de comédie musicale européennes ou américaines (il n’y en a pas en Suisse). Un débouché au moins est assuré, puisque l’Ecole de comédie musicale de Paris s’est engagée à accepter tous les étudiants qui auront suivi la formation neuchâteloise.

Cette filière en comédie musicale est frappée d’un numerus clausus et quatre élèves seulement seront admis à chaque rentrée scolaire. «Les Neuchâtelois seront prioritaires», précise Sylvain Jaccard. Les premières places pour la rentrée 2020 seront prochainement mises au concours.

Une aide pour le label

Cette troisième filière préprofessionnelle s’ajoute aux filières «classique» et «jazz’n roll». Elle renforce les chances du Conservatoire d’obtenir le label Pre-College Music CH, qui sera attribué à des écoles ou des hautes écoles reconnues au plan national et dotées d’un mandat public. «Si notre dossier est accepté, on peut raisonnablement espérer un soutien financier de l’Office fédéral de la culture dans le futur», glisse Sylvain Jaccard.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FormationConservatoire neuchâtelois: moins de solfège, plus de plaisirConservatoire neuchâtelois: moins de solfège, plus de plaisir

MusiqueConcours suisse des jeunes talents: 4 élèves du Conservatoire neuchâtelois ont scotché le juryConcours suisse des jeunes talents: 4 élèves du Conservatoire neuchâtelois ont scotché le jury

MusiqueUn regain d’intérêt pour la harpe pousse le Conservatoire neuchâtelois à agrandir son parc d’instrumentsUn regain d’intérêt pour la harpe pousse le Conservatoire neuchâtelois à agrandir son parc d’instruments

GénérositéUne anonyme lègue un million de francs pour favoriser l’accès au Conservatoire neuchâteloisUne anonyme lègue un million de francs pour favoriser l’accès au Conservatoire neuchâtelois

Top