30.11.2017, 19:07

Le Conseil d'Etat veut fermer la Haute école de musique à Neuchâtel

chargement
Lors d'ateliers organisés par le conservatoire et la Haute école de musique l'an dernier à Neuchâtel.

Exclusif Coup de tonnerre dans le ciel culturel neuchâtelois: le Conseil d'Etat a décidé de fermer la Haute école de musique à Neuchâtel. La mesure a été présentée jeudi soir aux collaborateurs concernés.

C'est un choc dans le paysage culturel neuchâtelois. Par mesure d'économies, le Conseil d'Etat veut fermer en 2021 le site de Neuchâtel de la Haute école de Musique (HEM).

La conseillère d'Etat Monika Maire-Hefti avait convoqué jeudi en fin de journée les collaborateurs de la HEM à Neuchâtel pour les informer. La mesure, qui fait partie du programme de législature 2018-2021, doit être présentée vendredi matin en conférence de presse au Château. Il est prévu que le site de Neuchâtel, rattaché à la HEM de Genève depuis plusieurs années, n'accueille plus de nouveaux étudiants.

La centaine d'étudiants inscrits doivent pouvoir finir leur cursus. Une cinquantaine de professeurs de musique enseignent à Neuchâtel. La mesure ne concerne pas le Conservatoire, qui partage les locaux de la HEM à Neuchâtel.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

3 idées entre 4 mursCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de PoolCoronavirus et confinement: les bonnes idées de Phanee de Pool

SolidaritéLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînésLe directeur de la Cinémathèque suisse Frédéric Maire écrit à nos aînés

Galerie photoC’est aussi beau des villes désertéesC’est aussi beau des villes désertées

PandémieSalaires: du baume sur le cœur gros des soignants neuchâteloisSalaires: du baume sur le cœur gros des soignants neuchâtelois

AlimentationSemences: 15 000 signatures pour la pétition du député neuchâtelois Laurent DebrotSemences: 15 000 signatures pour la pétition du député neuchâtelois Laurent Debrot

Top