18.06.2018, 14:00

Le Conseil d'Etat neuchâtelois veut couper dans les subsides maladie

chargement
La réforme neuchâteloise touche les subsides maladie obligatoires.

Social Le Conseil d'Etat neuchâtelois propose une réforme de la politique sociale. Il s'agit notamment de couper un tiers dans le soutien accordé pour le paiement des primes maladie obligatoires. Cela permettrait d'économiser 8,3 millions de francs par an.

Le Conseil d'Etat neuchâtelois veut repenser les prestations sociales. Son projet, mis en consultation jusqu'au 21 août, doit se déployer entre 2019 et 2021.

La première mesure concerne les quelque 20'000 bénéficiaires de subsides ordinaires d'assurance-maladie. Elle vise principalement à éliminer les "effets de seuils". Il s'agit du mécanisme pervers selon lequel une hausse de salaire fait perdre un droit au subside et entraîne finalement une baisse du revenu disponible.

La mesure permettra de réduire d'un tiers le coût des subsides. Une économie de 5 millions de francs pour l'Etat et de 3,3 millions pour les communes est attendue.

Le gouvernement souhaite par ailleurs déplafonner les avances sur les pensions alimentaires, recentrer l'aide sociale sur son coeur de métier et introduire une prestation complémentaire cantonale. Cette dernière permettra de soutenir financièrement des personnes qui n'ont pas besoin d'un suivi social.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SantéSubsides Lamal: l'Etat de Neuchâtel fera un effort supplémentaire pour soutenir les famillesSubsides Lamal: l'Etat de Neuchâtel fera un effort supplémentaire pour soutenir les familles

Top