26.03.2019, 19:17

Le Conseil d’Etat lance le projet d’un nouveau bâtiment pour l’Université de Neuchâtel

chargement
La nouvelle construction est prévue entre l'actuel bâtiment et la patinoire.

Formation Le Conseil d’Etat propose au Grand Conseil de ratifier le mandat d’objectifs 2019-2022 pour l’Université de Neuchâtel. Parmi les tâches demandées, le gros morceau est le projet de construction d’un nouveau bâtiment aux Jeunes-Rives pour 80 millions de francs.

Le projet d’agrandissement du campus universitaire aux Jeunes-Rives vient de franchir une nouvelle étape. Le Conseil d’Etat neuchâtelois demande au Grand Conseil d’approuver le mandat d’objectifs pour l’Université de Neuchâtel pour les quatre prochaines années. Un mandat qui est associé à un crédit d’engagement de 200 millions de francs.

Parmi les tâches demandées à l’Université figure le projet de construction d’un nouveau bâtiment, en collaboration avec la Ville de Neuchâtel, pour la Faculté des lettres et sciences humaines. «Le but est d’abandonner toutes une série de locaux loués un peu partout en ville pour les regrouper au bord du lac où sera le pôle principal de l’Université», explique la conseillère d’Etat Monika Maire-Hefti.

La cheffe du Département de l’éducation et de la famille ajoute qu’un avant-projet a été déposé au Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l’innovation. «Nous avons de bonnes chances d’obtenir un financement de la Confédération qui pourrait atteindre 30% des 80 millions de francs que nous avons prévus pour ce nouveau bâtiment.»

Réalisation en 2023

Une fois le feu vert de Berne obtenu, le Conseil d’Etat déposera une demande pour un crédit d’étude en 2020 et la réalisation pourrait se faire d’ici 2023.

Ce nouveau bâtiment, qui devrait prendre place sur l’ancien site de Panespo, devrait offrir un grand auditoire, un «learning center», des salles de cours, une bibliothèque, des bureaux et des salles de sport. A noter que le bâtiment actuel de la Faculté des lettres et sciences humaines aux Jeunes-Rives avait été conçu pour un millier d’étudiants alors que la faculté en compte actuellement plus de 2000.

«Ce projet de bâtiment doit améliorer la visibilité et l’attractivité de l’Université de Neuchâtel par rapport à la concurrence d’autres universités», insiste Monika Maire-Hefti. «Il s’agit d’un magnifique projet qui profitera à tout le canton de Neuchâtel.»


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

FormationCroisade en faveur de l'Université de NeuchâtelCroisade en faveur de l'Université de Neuchâtel

FormationSoutien politique unanime à l'agrandissement de l'Université de NeuchâtelSoutien politique unanime à l'agrandissement de l'Université de Neuchâtel

Top