Vote sur la reconnaissance de nouvelles communautés religieuses: Neuchâtel veut être à la fois laïc et ouvert aux Eglises

chargement

Politique Les autorités neuchâteloises tiennent à appliquer la Constitution cantonale qui prévoit, depuis l’an 2000, la reconnaissance d’autres communautés religieuses que les protestants, les catholiques romains et les catholiques chrétiens. Etat et Eglises appellent donc à accepter la nouvelle loi sur le sujet, soumise au peuple le 26 septembre.

 23.08.2021, 17:58
Lecture: 4min
Premium
Laurent Kurth était entouré, pour le lancement de la campagne, des représentants des Eglises déjà reconnues.

«Même si le canton de Neuchâtel est officiellement laïc depuis 1948, il n’interdit clairement pas les expressions publiques de la liberté religieuse et il est partisan d’un dialogue entre l’Etat et les Eglises.» A côté de la santé et des finances, le conseiller d’Etat Laurent Kurth est aussi le ministre des cultes.

A ce titre, il se retrouve en première ligne, lors de cette rentrée politique, pour défendre la nouvelle loi cantonale sur la...

À lire aussi...

PolitiqueLa reconnaissance de nouvelles communautés religieuses sera soumise au vote populaireLa reconnaissance de nouvelles communautés religieuses sera soumise au vote populaire

PolitiqueDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieusesDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieuses

Grand ConseilNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieusesNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieuses

Davantage de religions seront reconnues

Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi la loi sur la reconnaissance des communautés religieuses. Prévue depuis...

  02.09.2020 19:26
Premium

Top