27.01.2020, 18:31
Lecture: 6min

Le canton de Neuchâtel est prêt à faire face à l’épidémie de coronavirus

Premium
chargement
Le médecin cantonal neuchâtelois, Claude-François Robert, observe la situation avec vigilance.

Prévention Alors que des cas de coronavirus sont recensés en France et suspectés en Suisse, le canton de Neuchâtel se prépare à une éventuelle épidémie.

Face à la flambée de cas de coronavirus, plusieurs pays rapatrient leurs ressortissants voyageant en Chine, foyer de l’infection. Le virus a atteint l’Europe, avec des cas recensés en France et suspectés en Suisse, à Zurich. Dans le canton de Neuchâtel, fortes de leurs expériences avec de précédentes pandémies, les autorités sanitaires se disent prêtes face à de multiples scénarios. Mais pour le moment, la tendance est à la vigilance plutôt qu’à l’action concrète, comme l’explique le...

À lire aussi...

ApaisementCoronavirus chinois: la Suisse est pour l'heure préservéeCoronavirus chinois: la Suisse est pour l'heure préservée

InquiétudeCoronavirus: jusqu’à 50% de touristes chinois en moins en Suisse?Coronavirus: jusqu’à 50% de touristes chinois en moins en Suisse?

EpidémieCoronavirus: le bilan grimpe à 80 morts, étrangers en attente d’évacuationCoronavirus: le bilan grimpe à 80 morts, étrangers en attente d’évacuation

Top