03.10.2018, 10:19

Le canton de Neuchâtel a provisionné 5 millions pour la Haute Ecole de musique

chargement
"Ce chiffre est un coût maximal, car on espère que du personnel continuera d'enseigner au conservatoire de Neuchâtel", après la fermeture de l'antenne, a expliqué la conseillère d'Etat Monika Maire-Hefti.

Grand Conseil Le canton de Neuchâtel a provisionné 5 millions de francs pour couvrir les frais liés à la fermeture de la Haute Ecole de musique, a indiqué le Conseil d'Etat en réponse à la question d'un député.

Le député vert, Jean-Jacques Aubert, a interpellé mercredi le gouvernement neuchâtelois sur le coût de la fermeture de l'antenne neuchâteloise de la Haute Ecole de musique (HEM) de Genève. Le Conseil d'Etat a répondu que le canton a provisionné 5 millions de francs.

"Ce coût sera compensé au maximum en deux ans", vu les économies attendues par la fermeture - 2,2 millions par an -, a déclaré Monika Maire-Hefti, cheffe du Département de l'éducation et de la famille. La conseillère d'Etat a ajouté que l'indemnité de sortie de la caisse de prévoyance se monte à 1,575 million de francs.

"Ce chiffre est un coût maximal, car on espère que du personnel continuera d'enseigner au conservatoire de Neuchâtel", après la fermeture de l'antenne, a expliqué Monika Maire-Hefti.

Les opposants à la fermeture de l'antenne neuchâteloise de la Haute école de musique (HEM) ont annoncé mardi avoir récolté 5314 signatures en faveur du maintien d'une formation musicale professionnelle dans le canton. Ils avaient jusqu'à mi-décembre pour en obtenir 4500.

Projet de loi

Le gouvernement a annoncé jeudi dernier qu'il maintenait la fermeture en 2021 du site neuchâtelois et que l'initiative n'aura pas d'impact sur sa décision. Pour le Conseil d'Etat, la fermeture de la HEM-NE ne compromet pas la réalisation des objectifs de l'initiative.

Le texte demande la conservation d'une formation musicale professionnelle accréditée qui délivre des titres de bachelor et de master. A cet effet, l’Etat peut conclure un ou des partenariats avec un canton ou une institution de formation supérieure. Il n'exige pas le maintien des structures actuelles, selon le gouvernement.

De leur côté, les groupes PopVertsSol, socialiste, Vert'Libéral-PDC au Grand Conseil ont réagi en déposant un projet de loi. Ce dernier demande que le Conseil d’État maintienne un enseignement professionnel de la musique dans le canton, y compris l’inscription de nouveaux élèves, tant et aussi longtemps que la population ne s’est pas exprimée sur l’initiative ou que celle-ci ait été retirée.
 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Environnement3,3 millions de francs pour protéger les crues dans le canton de Neuchâtel3,3 millions de francs pour protéger les crues dans le canton de Neuchâtel

ReportageNeuchâtel: la Paroisse Notre-Dame se prépare à reprendre les messes en publicNeuchâtel: la Paroisse Notre-Dame se prépare à reprendre les messes en public

TerroirPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleursPinot noir: les vins de garde neuchâtelois parmi les meilleurs

PolitiqueLes pêcheurs neuchâtelois seront soutenus et pourront tirer le grand cormoranLes pêcheurs neuchâtelois seront soutenus et pourront tirer le grand cormoran

PandémieNeuchâtel: vers une prime pour le personnel exposéNeuchâtel: vers une prime pour le personnel exposé

Top