02.08.2015, 19:45

Laurent Christe ne tremble pas, à quelques jours de reprendre la tête de l'Hôpital neuchâtelois

chargement

Jusqu'à vendredi dernier, Laurent Christe était directeur des établissements de soins jurassiens. Dans une semaine, ce natif de Bassecourt de 50 ans s'installera à la place de directeur des hôpitaux neuchâtelois, en pleine crise.

Mais à quelques jours de se lancer, Laurent Christe ne tremble pas, et se dit même impatient d'aller voir la situation sur place.

«Les tensions se ressemblent assez entre la situation jurassienne et la situation neuchâteloise. On peut relever un certain nombre de similitudes.» Laurent Christe a déjà traversé des périodes de crise dans sa fonction. Ce nouveau défi personnel et professionnel ne peut que l'encourager.

Et il est parfaitement conscient des enjeux autour de l'Hôpital neuchâtelois, qui déchirent le Haut et le Bas. «Le monde politique, mais aussi la population a des attentes très grandes quand au système de Santé. Il y a donc beaucoup à faire.»

Canal Alpha | Sébastien Fasnacht


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TerroirIl concocte des gelées avec des vins neuchâteloisIl concocte des gelées avec des vins neuchâtelois

MétiersLes pros neuchâtelois du marketing quittent leur faîtièreLes pros neuchâtelois du marketing quittent leur faîtière

LittératureDeux «bourses à l’écriture» pour les écrivains neuchâteloisDeux «bourses à l’écriture» pour les écrivains neuchâtelois

ArméeLes jeunes Neuchâteloises invitées sous les drapeauxLes jeunes Neuchâteloises invitées sous les drapeaux

SantéCoronavirus: le petit Neuchâtelois est sorti de quarantaineCoronavirus: le petit Neuchâtelois est sorti de quarantaine

Top