01.12.2020, 14:52

La Ville de Neuchâtel a décerné son Prix de la citoyenneté 2020 à deux associations

chargement
Les associations Be-Hôme et Un jour sans faim ont reçu le Prix de la citoyenneté de la Ville de Neuchâtel, avec un chèque de 2 500 francs.

Solidarité Cette année, deux associations neuchâteloises, Be-Hôme et Un jour sans faim, ont été récompensées par le Prix de la citoyenneté.

Pour sa septième édition, lors d’une cérémonie en petit comité ce mardi 1er décembre, la Ville de Neuchâtel a décerné le Prix de la citoyenneté à deux associations, Be-Hôme et Un jour sans faim. Celles-ci ont reçu un chèque de 2500 francs.

Signe que la pandémie suscite des vocations et peut aussi être créatrice d’initiatives, sur les 17 dossiers de candidatures reçus pour le Prix de la citoyenneté, sept étaient en lien avec la crise sanitaire.

Be-Hôme organise des binômes et des rencontres régulières entre des migrants et des Neuchâtelois. «Simple et discret, ce programme qui a déjà mis en relation 100 binômes en moins de deux ans constitue une réussite extraordinaire, qui s’inscrit parfaitement dans l’esprit du Prix de la citoyenneté», s’est réjoui à son tour le président de la ville, Thomas Facchinetti.

Un jour sans faim distribue plus de 1000 repas par semaine à des personnes en situation de précarité. «Nous avons eu un véritable coup de cœur pour cette action de grande ampleur qui lutte à la fois contre le gaspillage alimentaire et la précarité», a souligné la présidente du jury, Nathalie Randin.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Difficulté«Les gens vous regardent, il faut prendre sur soi»: le canton de Neuchâtel connaît aussi la précarité«Les gens vous regardent, il faut prendre sur soi»: le canton de Neuchâtel connaît aussi la précarité

SantéCovid-19: les soins intensifs toujours sous tension à NeuchâtelCovid-19: les soins intensifs toujours sous tension à Neuchâtel

CultureCovid-19: «Les musiciens neuchâtelois sont en train de crever la gueule ouverte»Covid-19: «Les musiciens neuchâtelois sont en train de crever la gueule ouverte»

EnsembleCoronavirus: une journée nationale de solidarité avec la Chaîne du Bonheur pour les personnes les plus pauvresCoronavirus: une journée nationale de solidarité avec la Chaîne du Bonheur pour les personnes les plus pauvres

Top