23.11.2018, 12:17

La veuve de l’ancien chimiste cantonal Pierre Bonhôte a porté plainte pour homicide par négligence

chargement
Pierre Bonhôte dans la cour du Château en 2007, alors qu’il était candidat à sa réélection au Conseil des Etats. Le siège lui avait été ravi  par Didier Burkhalter, le PLR ayant reconquis un des deux sièges socialistes de la Chambre des cantons.

Justice La veuve de Pierre Bonhôte a porté plaine contre inconnu pour homicide par négligence en janvier 2017. La femme de l’ancien chimiste cantonal neuchâtelois réagit à «la persistance de rumeurs totalement infondées […] qui font état d’un éventuel suicide».

«Etant donné la persistance de rumeurs totalement infondées qui circulent sur les causes du décès de mon mari, Pierre Bonhôte, qui font état d’un éventuel suicide, je suis aujourd’hui contrainte de sortir de ma réserve pour les démentir formellement».

Dans un communiqué diffusé ce vendredi, la femme de l’ancien chimiste cantonal sort du silence et accuse le milieu hospitalier du décès de l’ancien conseiller aux Etats neuchâtelois, «des suites d’un choc septique, d’une pneumonie par aspiration et d’un choc cardiogénique, après une hospitalisation de quatre jours intervenue en raison d’un iléus (occlusion intestinale) et après de terribles souffrances».

Plainte déposée

Une plainte a ainsi été déposée contre inconnu pour homicide par négligence le 23 janvier 2017 auprès du parquet général du Ministère public.

«Je suis convaincue que de graves erreurs de diagnostic et de prise en charge ont été commises par les intervenants médicaux lors de l’hospitalisation de mon mari du 7 au 11 mai 2016 et que ces manquements sont à l’origine du décès», explique Brigitte Bonhôte.

«J’estime que mon mari a été opéré trop tardivement de l’occlusion intestinale dont il souffrait et qu’une antibiothérapie a été insuffisamment administrée, engendrant ainsi une infection bactérienne fatale.»

Une expertise sera menée

L’avocat de Brigitte Bonhôte explique que l’ancien président du Parti socialiste neuchâtelois était en pleine forme avant de souffrir d’un iléus. «Et quatre jours plus tard, il décédait», s’étonne Sven Engel.

Tentant d’obtenir des précisions sur cette mort soudaine – aucune autopsie n’a été menée après le décès – la veuve de Pierre Bonhôte a eu le sentiment de «se faire balader; des dossiers sont incomplets et il semble que des maladresses ont été commises», explique son conseil. C’est pour ces raisons qu’il a été demandé à la justice d’enquêter.

Depuis janvier 2017, des personnes ont été entendues dans le cadre de cette investigation et d’autres le seront encore ces prochaines semaines. «Une expertise sera prochainement diligentée par un expert extérieur», note Sven Engel. Il importe à ses yeux que toute la lumière puisse être faite autour de ce trépas.

«Des documents montrant des choses qui soulèvent des questions», interpellent la veuve de l’ancien député et conseiller communal de Neuchâtel. Dans ces conditions, «il importe de savoir s’il faut s’en remettre à la fatalité ou si des choses auraient pu être faites différemment», conclut l’avocat.

A lire aussi: La mort a cueilli Pierre Bonhôte


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EntraidePlateformes solidaires pour aider les indépendants à faire face à la crisePlateformes solidaires pour aider les indépendants à faire face à la crise

Chasselas «Amphore» 2018, Le Baumli, TüscherzChasselas «Amphore» 2018, Le Baumli, Tüscherz

Bons plansLapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»Lapins de Pâques en confinement: les bons plans d’«ArcInfo»

ExamensCoronavirus: les conseils d'experts pour travailler ses cours chez soiCoronavirus: les conseils d'experts pour travailler ses cours chez soi

SantéCovid-19: comment les malades sont soignés dans les hôpitaux neuchâteloisCovid-19: comment les malades sont soignés dans les hôpitaux neuchâtelois

Top