La suppression de quatre filières techniques du Cifom-CPLN inquiète les enseignants

chargement

Formation Supprimer quatre filières techniques d’apprentissage en école à plein temps à la rentrée d’août 2019? Cette décision du Conseil d’Etat neuchâtelois inquiète des enseignants du Cifom et du CPLN. Selon eux, l’offre de places d’apprentissage est insuffisante pour compenser la disparition de ces filières.

 19.01.2019, 08:01
Lecture: 5min
Premium
Une cinquantaine de jeunes obtiennent chaque année leur CFC dans l'une des quatre filières techniques condamnées. Ici les couloirs du Cifom, au Locle.

«Nous ne sommes pas opposés aux formations duales, mais nous constatons que l’offre de places d’apprentissage dans les domaines techniques est largement insuffisante pour compenser la suppression des quatre filières condamnées.»

Les enseignants du Cifom et du CPLN sont inquiets pour l’avenir des jeunes neuchâtelois qui souhaitent suivre une formation postobligatoire dans le domaine technique. Ils dénoncent la décision du Conseil...

À lire aussi...

ManifestationNeuchâtel: l’EuroGym se dévoile et annonce la couleurNeuchâtel: l’EuroGym se dévoile et annonce la couleur

Neuchâtel: l’EuroGym annonce la couleur

La ville de Neuchâtel accueillera 5000 jeunes gymnastes européens en juillet 2022. A plus d’une année de la cérémonie...

  18.06.2021 19:46
Premium

AssainissementNeuchâtel: pour la fac des sciences, l’énergie solaire fera oublier le marbre mauditNeuchâtel: pour la fac des sciences, l’énergie solaire fera oublier le marbre maudit

NaissanceReconnaître le travail des doulas en complément de celui des sages-femmesReconnaître le travail des doulas en complément de celui des sages-femmes

Reconnaître le travail des doulas

Les doulas offrent un soutien psycho-émotionnel aux nouveaux parents, en complément au travail des sages-femmes. La...

  18.06.2021 18:00
Premium

EvénementDes tissus 100% bois pour un défilé de mode dans la forêt de BevaixDes tissus 100% bois pour un défilé de mode dans la forêt de Bevaix

EconomieUne micro-ferme du Val-de-Ruz remporte le prix BCN BoostUne micro-ferme du Val-de-Ruz remporte le prix BCN Boost

Top