La reconnaissance de nouvelles communautés religieuses sera soumise au vote populaire

chargement

Politique Le référendum lancé par le PLR et l’UDC contre la loi neuchâteloise sur la reconnaissance des communautés religieuses a abouti et a été déposé ce jeudi à la Chancellerie d’Etat. Le peuple devra donc voter sur ce sujet, en principe le 13 juin.

 25.03.2021, 18:39
Le vice-chancelier Pascal Fontana a reçu les signatures des mains de Walter Willener, président de l'UDC cantonal, Quentin di Meo, député PLR, Béatrice Haeny, président du groupe PLR, Anthony von Allmen, secrétaire général du PLR et Benjamin Graf, candidat PLR au Grand Conseil

Lancé au début du mois de septembre, dans la foulée du vote du Grand Conseil, le référendum contre la nouvelle loi neuchâteloise sur la reconnaissance des communautés religieuses a abouti. 4930 signatures ont été déposées jeudi après-midi à la Chancellerie d’Etat par les deux partis à l’origine de ce référendum, l’UDC et le PLR.

A l’origine, le délai pour le dépôt des 4500 signatures nécessaires pour faire aboutir ce référendum était prévu le 17 décembre dernier. Mais comme la situation extraordinaire avait été décrétée par le Conseil d’Etat au mois de novembre, ce délai avait été reporté et il était fixé au 25 mars. Les deux partis ne cachent d’ailleurs pas que la récolte des signatures a été singulièrement compliquée par la crise sanitaire et ils ont attendu le dernier jour pour déposer le référendum.

Le dernier mot au peuple

Si ces deux partis ne sont pas complètement opposés à une reconnaissance de nouvelles communautés religieuses par l’Etat (après l’Eglise réformée évangélique, l’Eglise catholique romaine et l’Eglise catholique chrétienne), ils souhaitent que chaque reconnaissance d’intérêt public puisse faire l’objet d’un référendum facultatif pour laisser le dernier mot au peuple. Une position combattue par la gauche du Grand Conseil. Celle-ci a refusé d’introduire ce possible vote populaire.

A lire aussi: Des députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieuses

«Le peuple neuchâtelois aura donc l’opportunité de se prononcer et de dire clairement s’il souhaite avoir son mot à dire sur la reconnaissance de nouvelles communautés religieuses et les conséquences induites par cette reconnaissance (prélèvement impôts, accès aux écoles, etc.)», explique le comité référendaire PLR-UDC baptisé «Religions, la parole au peuple».

La votation populaire devrait être organisée le 13 juin prochain, en lien avec les objets fédéraux. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PolitiqueReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendumReconnaissance des communautés religieuses: après le PLR, l’UDC veut lancer un référendum

PolitiqueDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieusesDes députés PLR lancent un référendum sur les communautés religieuses

Grand ConseilNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieusesNeuchâtel pourra reconnaître de nouvelles communautés religieuses

Davantage de religions seront reconnues

Les députés neuchâtelois ont accepté mercredi la loi sur la reconnaissance des communautés religieuses. Prévue depuis...

  02.09.2020 19:26
Premium

ReligionCommunautés religieuses: le Grand Conseil neuchâtelois donnera sa bénédictionCommunautés religieuses: le Grand Conseil neuchâtelois donnera sa bénédiction

PolitiqueLes Neuchâtelois pourraient voter sur la reconnaissance des communautés religieusesLes Neuchâtelois pourraient voter sur la reconnaissance des communautés religieuses

Top