25.04.2018, 14:19

La prison de Bellevue, véritable industrie

Premium
chargement
Les détenus s’occupent entre autres d’étiqueter, d’assembler, de contrôler et de trier des pièces pour des sous-traitants horlogers.

Economie Les détenus de Bellevue effectuent des travaux de menuiserie, de peinture ou d’horlogerie pour des clients extérieurs. Le directeur de l’établissement veut développer ces ateliers et créer une vraie chaîne de production en prison.

«On ne va pas voler le pain à des Neuchâtelois, mais peut-être à des Chinois.» Urs Hausammann, le directeur de l’établissement pénitentiaire de Bellevue, à Gorgier, rêve de donner davantage de travail à ses détenus.

Condamnés à de longues peines, ces auteurs de délits effectuent des tâches destinées à faire fonctionner l’établissement, comme la cuisine, la lessive, la...

À lire aussi...

DétentionGorgier: agrandie et désamiantée, la prison offre désormais 65 places de détentionGorgier: agrandie et désamiantée, la prison offre désormais 65 places de détention

Top