La Police neuchâteloise met fin à un énorme trafic de drogue entre la Hollande et la Suisse

chargement

Drogue La brigade des stupéfiants de la Police neuchâteloise a démantelé un important trafic de marijuana et de haschich. Organisé entre la Hollande et la Suisse depuis les années 1990, il portait sur plusieurs centaines de kilos.

Par RED
  03.06.2014, 09:20
Le trafic durait depuis près de vingt ans.

Le 29 janvier 2014 à Cortaillod, la Police a investi le domicile d'un ressortissant suisse de 41 ans, déjà connu pour des infractions du même genre. Lors de la perquisition, deux valises contenant 49 pains de haschich et de marijuana pour un poids net de plus de 15 kilos ont été découverts.

Quatre jours plus tard, les fournisseurs de cet homme, deux ressortissants hollandais de 57 et 62 ans, ont été interpellés à leur arrivée dans le canton de Neuchâtel. L'instruction qui s'en est suivie a permis d'établir que le trafic de drogue mis en place par l'un de ces deux Hollandais durait depuis les années 1990. Une partie des faits est donc prescrite.

Ce réseau a utilisé plusieurs revendeurs dans le canton et ailleurs en Suisse, important et revendant plus d'une demi tonne de haschich et de marijuana. La vente de cette drogue au détail dans la région représente un chiffre d'affaires de plus de 5.000.000 francs.

Dans le cadre de cette instruction, deux enquêteurs neuchâtelois se sont rendus à Rotterdam (NL) et ont pu bénéficier de l'excellente collaboration des autorités judiciaires et policières hollandaises pour effectuer de nombreux actes d'enquête.

Lors des différentes interpellations effectuées par les policiers, 2 kilos supplémentaires de haschich et de marijuana, 10 grammes de cocaïne, 58 ecstasys, des champignons psilocybes, une arme à feu, ainsi que CHF 12'000.— en liquide ont pu être saisis.

Cette affaire constitue l'une des plus importantes mise à jour en matière de marijuana et haschich dans le canton de Neuchâtel. De par les quantités et les sommes en jeu, la durée du trafic sur près de vingt ans, les précautions utilisées par les trafiquants et le nombre de personnes touchées, elle sort de l'ordinaire.

La brigade des stupéfiants a agi sous l'autorité conjointe des procureurs Daniel Hirsch et Nicolas Feuz.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

HumourRares pékins, la chronique de Christophe BugnonRares pékins, la chronique de Christophe Bugnon

LoisirsLes piscines extérieures neuchâteloises rouvrentLes piscines extérieures neuchâteloises rouvrent

PolitiqueLe Neuchâtelois Jean-Nat Karakash partira une année autour du monde, en familleLe Neuchâtelois Jean-Nat Karakash partira une année autour du monde, en famille

Politique neuchâteloiseLe Neuchâtelois Jean-Nat Karakash, conseiller d’Etat «aux cinq cerveaux», a accompli sa missionLe Neuchâtelois Jean-Nat Karakash, conseiller d’Etat «aux cinq cerveaux», a accompli sa mission

Crise sanitaireCovid-19: pourquoi le mardi est le bon jour pour s’autotesterCovid-19: pourquoi le mardi est le bon jour pour s’autotester

Top