La page Facebook d’«ArcInfo» atteint 40 000 fans

chargement

Médias C’est un record dans le canton de Neuchâtel! La page Facebook d’«ArcInfo» est suivie par 40 000 fans. Ce chiffre a été atteint jeudi 28 novembre quelques minutes avant 16h.

 28.11.2019, 15:57
40 000 fans Facebook pour ArcInfo !

Ça y est, «ArcInfo» l’a fait! Vous êtes 40 000 à suivre notre page Facebook. Un chiffre qui a été atteint jeudi 28 novembre quelques minutes avant 16h, plus de sept ans après la création de la page, le 14 septembre 2012.

La communauté d’«ArcInfo» est la plus grande du canton devant Festi’neuch, 27 000 mentions «j’aime», et Neuchâtel Xamax FCS, 21 000 fans.

Comment intéresser les gens à la page Facebook d’un journal quotidien? «Il faut d’abord des articles de qualité. Ensuite, nous travaillons sur l’engagement des internautes. Nous les poussons à lire les articles, les commenter et les partager», explique Christophe Mirabile (à gauche, en médaillon), animateur de communauté à la Société neuchâteloise de presse, qui édite «ArcInfo». Car «sans interactions, une page Facebook meurt».

Le réseau social n’a pas pour autant le rôle d’informateur. On ne peut pas y lire les articles, comme le rappelle l’éditeur d’«ArcInfo», Jacques Matthey: «Cet outil offre une vitrine au média, comme les affichettes de kiosque.

Sur le digital, les lecteurs n’entrent pas seuls en contact avec les contenus, contrairement à ce que permet le papier. Il faut que l’article rencontre son lecteur.» Christophe Mirabile précise que «près de deux personnes sur trois» lisent les articles de notre site web en se connectant «via Google ou Facebook».

Et les autres réseaux?

Le web permettant aux lecteurs de commenter les contenus, Christophe Mirabile doit souvent entrer dans le jeu: «La modération des commentaires se fait en continu sur Facebook, en sachant que certains sujets sont plus polémiques que d’autres. Nous ne pouvons pas tout laisser passer.»

Ne faudrait-il pas miser sur un réseau social plus jeune afin d’attirer de nouveaux abonnés? «Le point de départ d’Instagram, par exemple, est l’image. Nous l’utilisons également activement, mais Facebook correspond davantage aux besoins d’un média», assure Jacques Matthey (à droite, en médaillon).

En savoir plus: notre compte Instagram

Finalement, «pour toucher les lecteurs sur les supports numériques, nous offrons la possibilité de recevoir plusieurs types de newsletters. Les applications sont également un canal privilégié, avec la possibilité de paramétrer ses alertes.»

La parole à nos fans

Cinq fans s’illustrent tout particulièrement sur notre page Facebook. Ils contribuent activement par l’envoi de photos et interagissent avec nos publications en «likant» ou commentant… La rédaction d’«ArcInfo» les a rencontrés.

Cédric DuPasquier, 35 ans, concierge, Fribourg
Je fais pas mal de bénévolat partout en Suisse romande. C’est comme ça que j’ai connu le journal. J’aime savoir tout ce qui se passe dans la région et je vais sur le site d’’ArcInfo’ depuis la page Facebook. Je laisse pas mal de commentaires, sur tous les thèmes. Cela fait trois ou quatre ans que je suis cette page et je regarde tout ce qui est publié, tous les jours.»


Claudia Zucchet, 19 ans, en formation de secrétaire médicale, Peseux
«Je suis la page Facebook d’’ArcInfo’ depuis environ deux ans. J’aime m’intéresser à ce qui se passe ici et ailleurs. Les titres donnent envie de lire. Il m’arrive de commenter, même si je trouve que certains le font pour ne rien dire.»


Yannis Hehlen, 22 ans, sans emploi, La Chaux-de-Fonds
«Je trouve sur la page d’’ArcInfo’ des actualités intéressantes sur les alentours, notamment en ce qui concerne le sport. J’aime aussi me renseigner sur les accidents de la route ou ce genre de choses. Cela fait environ deux ans que je suis la page Facebook d’’ArcInfo’ et je la regarde quasiment tous les jours.»


Patrick Petermann, 53 ans, chargé de sécurité, Cornaux
«J’ai commencé la photo en décembre 2017, en tant qu’amateur. J’envoie régulièrement des images à ‘ArcInfo’, qui les publie souvent. Il s’agit surtout de clichés de la faune et de la flore neuchâteloises. Grâce à ça, j’ai eu des échanges avec d’autres fans de la page d’’ArcInfo’ qui ont aimé mes photos. Pour l’anecdote, ma maman est abonnée au journal depuis 1965, année de ma naissance.»


Anicia Berney, 41 ans, infirmière, Marin
«Depuis deux ou trois ans, j’envoie régulièrement des photos à ‘ArcInfo’. Je suis photographe amateure depuis 2013. J’ai commencé en prenant des images de mon chien. Depuis, je fais surtout des photos d’animaux et de nature. Je suis fière de voir mes images publiées sur Facebook et dans le journal. Il arrive même que les personnes âgées qui se trouvent dans l’établissement où je travaille découpent mes images qui ont paru. C’est chou!»

La rédaction

La page Facebook d’«ArcInfo» en chiffres

  • Audience quotidienne 109 000 personnes
  • Audience quotidienne «active» (nombre de personnes ayant interagi avec nos publications): 15 000 personnes
  • Trafic mensuel en provenance de Facebook sur notre site internet: 350 000 visites (moyenne 2019)

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Médias5 chiffres pour raconter «ArcInfo»5 chiffres pour raconter «ArcInfo»

PolitiqueLes députés et conseillers d’Etat neuchâtelois épluchent «ArcInfo»Les députés et conseillers d’Etat neuchâtelois épluchent «ArcInfo»

Réseaux sociauxConcours organisé pour célébrer les 10’000 abonnés de la page Instagram d’ArcInfoConcours organisé pour célébrer les 10’000 abonnés de la page Instagram d’ArcInfo

Top