La nouvelle convention collective de l’horlogerie est signée

chargement

TRAVAIL Lors d’une cérémonie très protocolée, syndicats et patrons se sont serré la main après onze mois de négociations.

  03.12.2016, 00:49
Premium
Vania Aleva, présidente d’Unia, sert la main de Elisabeth Zölch, présidente de la convention patronale de l’horlogerie.

Après onze mois de négociations, le syndicat Unia et la Convention patronale de l’industrie horlogère suisse sont parvenus à un accord. Ils ont signé hier à l’hôtel DuPeyrou, à Neuchâtel, la quinzième Convention collective de travail des industries horlogères et microtechniques suisses, valable pour cinq ans.

Les deux parties se sont dit satisfaites des résultats obtenus, les qualifiant de «compromis...

À lire aussi...

RétrospectiveEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmesEn 1990, des conditions strictes pour le travail de nuit des femmes

PandémiePayer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?Payer son loyer en période de crise: les propriétaires répondent-ils présent?

PandémiePlusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»Plusieurs tenanciers neuchâtelois ont des loyers en retard: «Comment se projeter dans l’avenir?»

HiverPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blancPhotographie: le canton de Neuchâtel en manteau blanc

EtudesSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-ArcSoulagement à Neuchâtel: les étudiants peuvent retourner sur les bancs de l’Université et de la HE-Arc

Top